L’IB confirme l’utilisation de deux modèles d’évaluation pour la session d’examens de mai 2021 du Programme du diplôme et du Programme à orientation professionnelle

L’IB confirme l’utilisation de deux modèles d’évaluation pour la session d’examens de mai 2021

Cette annonce fait suite à une enquête envoyée en janvier à plus de 3 000 établissements scolaires dans 152 pays. Cette enquête a révélé qu’un grand nombre d’établissements et d’élèves continuent à faire face à d’énormes difficultés, près d’un an après le début de la pandémie de COVID-19, et que la mise en œuvre de ces deux modèles d’évaluation lors de la session d’examens de novembre 2020 s’est avérée positive.

L’IB comprend les répercussions de cette crise sur l’éducation et s’engage à fournir les meilleures évaluations possible pour tous les élèves dans ces circonstances incroyablement difficiles.

L’IB travaille avec les établissements afin de déterminer le modèle le plus approprié selon leur région : soit l’organisation des épreuves écrites là où elles peuvent se dérouler en toute sécurité, soit un autre modèle qui combine les travaux réalisés dans le cadre des cours pour l’évaluation interne et les notes finales prévues déterminées par l’enseignant, lorsque l’organisation des examens n’est pas possible.

Nous vous communiquerons de plus amples informations dans les jours à venir. Les établissements peuvent également reporter l’inscription de leurs élèves à la session de novembre 2021 ou de mai 2022 sans frais supplémentaires, ou retirer leurs élèves de la session de mai et obtenir un remboursement complet de la part de l’IB.

Pour le moment, environ 71 % des établissements (61 élèves) ont indiqué qu’ils seront en mesure d’organiser les examens.

Lors de l’attribution des notes finales, des seuils d’attribution des notes finales appropriés seront fixés dans une mesure généreuse pour chacun des modèles, afin de tenir compte des perturbations de l’enseignement et de l’apprentissage dans le monde entier et de prendre en considération la manière dont les notes finales seront susceptibles d’être distribuées dans d’autres diplômes d’envergure.

Les notes finales de l’IB seront distribuées entre les établissements et les élèves afin de garantir que tous les diplômes obtenus reflètent de manière exacte les accomplissements des élèves et qu’ils puissent être comparés de manière équitable les uns aux autres. Cette garantie est rendue possible par le fait que l’IB utilise dans une large mesure les travaux réalisés dans le cadre des cours, contrairement à certains autres systèmes éducatifs.

Comme les notes finales prévues de mai 2020 étaient plus élevées que lors des années précédentes, l’IB recommandera une gamme de directives généreuses sur lesquelles les enseignants devront s’appuyer pour envoyer leurs prévisions. Pour les cas où les enseignants estiment que ces distributions des notes finales prévues ne correspondent pas au niveau des élèves, l’IB a mis au point un processus permettant aux établissements de demander une distribution des notes finales différente et de fournir des preuves pour appuyer leur requête. Ces demandes d’exception s’inscriront dans le processus des notes finales prévues qui aura lieu en février et en mars.

Nous mettrons les établissements d’enseignement supérieur bientôt au courant de nos plans pour la session de mai 2021. La même validité a été reconnue pour les résultats des deux modèles d’évaluation proposés en novembre 2020. Nous sommes certains qu’il en sera de même pour les résultats de mai 2021.

Pour chaque session d’évaluation, l’IB travaille avec les autorités gouvernementales du monde entier pour tenir compte des contextes locaux, des restrictions et de l’incidence de la pandémie de COVID-19 sur les élèves. En ce qui concerne le Royaume-Uni, l’IB a envoyé une réponse la semaine dernière à une consultation du ministère de l’Éducation et de l’Ofqual. Nous prévoyons de publier la réponse du ministère de l’Éducation et de l’Ofqual dans le cadre de cette consultation le 22 février. Une fois que nous aurons passé en revue les résultats de cette consultation, l’IB écrira immédiatement à tous les établissements du Royaume-Uni (et des dépendances de la Couronne) pour leur confirmer si les examens de l’IB auront lieu ou pas au Royaume-Uni.

« En tant que membres de la direction d’un établissement, nous sommes parfaitement conscients des défis extraordinaires posés par la pandémie de COVID-19 auxquels les enseignants et les élèves doivent faire face. Nous comprenons aussi que les circonstances sont très différentes selon les régions du monde, » a déclaré le conseil des directeurs d’école 

« Pour la session d’examens de mai 2021, les établissements qui sont en mesure d’organiser les examens les feront passer. Nous sommes persuadés que cette approche adoptée par l’IB est la solution la plus équitable possible. Nous sommes également convaincus que le modèle d’évaluation sans examens visant à attribuer des résultats aux élèves qui ne peuvent pas passer les examens est équitable et clair. Il permettra de leur attribuer des notes finales à la hauteur de leurs accomplissements et de leurs capacités. Ce double modèle d’évaluation a été utilisé lors de la session de novembre 2020 et nous l’avons trouvé équitable et transparent. »

Pour obtenir d’autres informations sur la session de mai 2021, nous encourageons les élèves et les enseignants à s’adresser au coordonnateur du programme de l’IB de leur établissement.