Le Baccalauréat International et la World Academy of Sport annoncent l’officialisation d’un programme conjoint visant à soutenir les élèves-athlètes de haut niveau

À la suite de la conférence mondiale de l’IB qui a eu lieu à Vienne, du 4 au 6 octobre 2018, le Baccalauréat International (IB) et la World Academy of Sport (WAoS) annoncent la confirmation de leur engagement à soutenir les élèves-athlètes qui aspirent à une double carrière et à concilier leurs engagements sportifs et scolaires.

Grâce au succès d’un projet pilote mis à l’essai pendant trois ans, 22 écoles du monde de l’IB ont reçu l’accréditation Athlete Friendly Education Centres (Centres éducatifs adaptés aux athlètes, AFEC) délivrée par la WAoS, ainsi que le feu vert officiel de l’IB et de la WAoS pour poursuivre la mise en œuvre du projet à l’issue de la phase pilote. Cela signifie que les écoles du monde de l’IB accréditées par la WAoS ont désormais la possibilité d’enseigner le Programme du diplôme sur trois ans aux élèves qui souhaitent suivre des études sportives en parallèle du programme de l’IB.

Au total, les 22 établissements accrédités AFEC comptent près de 1 200 élèves-athlètes, dont 100 suivent actuellement le Programme du diplôme sur une période prolongée. La première cohorte d’élèves-athlètes à avoir suivi le Programme du diplôme en trois ans vient tout juste d’obtenir son diplôme à l’issue de la session d’examens de mai 2018. Une étude réalisée au début de l’année 2018 a montré que ce projet avait autant bénéficié aux établissements scolaires qu’aux élèves-athlètes, dont beaucoup n’auraient pas choisi le Programme du diplôme s’ils n’avaient pas bénéficié de cette flexibilité supplémentaire.

« Cette nouvelle réjouissante est le fruit d’un partenariat de longue date entre la World Academy of Sport (WAoS) et l’IB, a déclaré Adrian Kearney, directeur du service chargé de répondre aux besoins des écoles du monde de l’IB dans le monde entier. L’IB était conscient qu’il était important de soutenir les établissements qui souhaitaient élargir l’accès au Programme du diplôme aux élèves très impliqués dans leurs activités sportives. La WAoS s’est révélée être un partenaire idéal, non seulement parce qu’elle a su attirer notre attention sur cette question, mais aussi parce qu’elle a su nous aider à réfléchir aux nombreuses options qui nous permettraient de travailler en partenariat et de faire évoluer constamment nos structures afin de soutenir un projet aussi important. Tous ces efforts ont abouti à la mise en œuvre, en 2015, d’un projet pilote couronné de réussite, dont nous voyons aujourd’hui les résultats positifs sur de nombreux élèves-athlètes et établissements participants à travers le monde. C’est donc naturellement que nous annonçons aujourd’hui l’officialisation de ce projet, qui permet aux établissements et aux élèves-athlètes éligibles de bénéficier d’options flexibles pour suivre le Programme du diplôme sur une période prolongée. Nous continuerons d’améliorer ce modèle en collaboration avec la WAoS, afin que le Programme du diplôme s’impose définitivement dans le monde entier comme le programme de deuxième cycle du secondaire de référence pour les élèves-athlètes suivant un double cursus. »

Stuart Bryan dirige l’Amman Baccalaureate School, en Jordanie. Cet établissement fait partie des tout premiers établissements pilotes et il vient de se voir à nouveau décerner l’accréditation AFEC par la WAoS. « L’ABS est très fière d’être un établissement adapté aux athlètes, a-t-il déclaré. La vision et les principes de l’initiative correspondent parfaitement à l’approche globale de notre établissement, qui consiste à instruire et à former l’ensemble de nos élèves. La décision de poursuivre la mise en œuvre du projet à l’issue de la phase pilote signifie que notre établissement peut continuer de soutenir sans peine les élèves-athlètes, non seulement aujourd’hui, mais aussi dans le futur. Cette nouvelle ne peut qu’avoir des retombées positives sur l’ensemble de notre communauté et l’ABS est fière d’avoir pu participer à la dernière innovation en date dans le monde de l’éducation internationale. »

Amro Al-Wir fait partie des élèves-athlètes de l’ABS. Le jeune homme suit actuellement le Programme du diplôme sur trois ans. Il nous a expliqué les bienfaits d’être scolarisé dans un établissement adapté aux athlètes. « C’est déterminant, car je peux suivre les cours facilement sans que cela n’ait de conséquences sur mes entraînements. L’ABS et tous mes enseignants comprennent mes besoins en tant qu’athlète et font preuve de souplesse pour soutenir ma réussite scolaire. Je peux compter en permanence sur le soutien de nombreuses personnes, comme mon mentor au sein de l’établissement, mon conseiller d’orientation et mes entraîneurs. »

Aux dernières nouvelles, au moins 11 élèves-athlètes scolarisés dans des établissements accrédités AFEC participeront aux Jeux olympiques de la jeunesse. Ce chiffre montre à quel point ce projet constitue un héritage mondial tangible pour le sport et l’éducation. Les partenaires du projet pouvant désormais s’appuyer sur des bases très solides, le nombre d’établissements accrédités AFEC, et surtout d’élèves-athlètes s’illustrant dans leur discipline, devrait augmenter exponentiellement au cours des prochaines années. Les établissements, les parents et les élèves-athlètes sont aujourd’hui assurés de pouvoir faire des choix de plus en plus proactifs et flexibles qui permettront aux jeunes de mieux atteindre leurs objectifs personnels et de parvenir à un meilleur équilibre entre leur parcours sportif et scolaire. L’ensemble de ces avancées viennent soutenir l’Agenda olympique 2020 élaboré par le Comité international olympique qui vise à accroître l’engagement des communautés à l’égard du sport à travers le monde.

« L’un des principaux objectifs de la création de la World Academy of Sport était de déterminer comment le sport pouvait davantage soutenir les athlètes à l’échelle mondiale et leur permettre de réussir, tant sur le terrain qu’en dehors du terrain, a déclaré Chris Solly, directeur de la WAoS. Nous avons travaillé sans relâche avec l’IB pendant 14 ans pour donner naissance à ce projet décisif. Si nous sommes à même de faire cette annonce aujourd’hui, c’est grâce aux nombreuses personnes qui nous ont aidés, notamment les fédérations sportives internationales partenaires, les institutions éducatives et la ville de Manchester. Convaincus du bien-fondé de notre initiative, les élèves-athlètes, les parents et les établissements ont fait un acte de foi en participant avec nous à la phase pilote de ce projet au cours des dernières années. Maintenant que nous passons à la prochaine étape de ce projet, nous allons pouvoir nous attacher à garantir que les athlètes n’aient plus besoin de faire des sacrifices qui pourraient avoir des effets négatifs sur leur vie à long terme. L’avenir s’annonce radieux pour nos jeunes élèves-athlètes et nous sommes certains de retrouver d’anciens élèves-athlètes qui continueront de se consacrer pleinement à leurs objectifs professionnels à long terme dans de nombreuses compétitions sportives internationales dans les années à venir. »