L’IB présent au White House Summit on Next Generation High Schools

Publié:

Dernière mise à jour:

Lumière sur le Programme à orientation professionnelle de l’IB, présenté comme un parcours innovant permettant de faire carrière dans l’économie mondiale d’aujourd’hui

Le 10 novembre, l’IB a pris part au White House Summit on Next Generation High Schools, qui visait à générer une conversation nationale sur la façon de transformer le deuxième cycle secondaire pour mieux servir l’ensemble des élèves. L’IB a été invité en reconnaissance de son nouveau programme éducatif, le Programme à orientation professionnelle (POP). 

Le POP répond aux besoins des établissements scolaires à la recherche d’une option de formation technique ou à orientation professionnelle qui allie des compétences utiles en milieu professionnel et un programme scolaire rigoureux qui prépare les élèves à réussir dans la vie active ou dans l’enseignement supérieur. Le POP combine des connaissances appliquées stimulantes avec des expériences pratiques s’inscrivant dans le cadre d’une formation professionnelle choisie localement par les établissements scolaires (plutôt que d’imposer une formation à orientation professionnelle établie et normalisée). Il se distingue ainsi des programmes de formation professionnelle et technique traditionnels et contribue à fournir aux élèves les outils nécessaires pour réussir dans la vie active comme dans l’enseignement supérieur. Dotés de bases solides, ses élèves sont préparés à suivre une formation continue, qualité requise chez la plupart des employés d’aujourd’hui. La capacité à être formé et reformé est une compétence qui sera de plus en plus recherchée dans les années à venir : d’ici à 2020, il est prévu qu’une formation postsecondaire sera demandée dans 65 % des emplois. 

C’est l’exigence du POP d’apprendre une langue étrangère qui a retenu l’attention lors du débat organisé à la Maison-Blanche. Pour l’IB, le développement d’une langue seconde garantit que tous les élèves du POP aient accès et soient exposés à une langue étrangère. Cette exigence développe non seulement la compréhension qu’ont les élèves du monde au sens large, mais c’est une compétence très recherchée actuellement sur le marché du travail mondial.

Depuis sa création en 1968, le Programme du diplôme, programme emblématique de l’IB, attire des élèves à la recherche d’un programme pédagogique stimulant qui reconnaît le besoin d’adopter une approche mondiale vis-à-vis de l’apprentissage et de la vie en général. Il a été prouvé que ce programme constitue une passerelle vers la réussite dans l’enseignement supérieur. Une recherche publiée au printemps a montré que 78 % des élèves du Programme du diplôme se sont inscrits dans le supérieur immédiatement après la fin de leurs études secondaires, tandis que le taux d’inscription national était de 69 %. Plus remarquable encore, le taux de titulaires du diplôme de l’IB qui ont obtenu leur diplôme universitaire après quatre ans d’études était de 84 %, tandis que le taux national était de 39 %.

Si le POP était auparavant proposé uniquement aux établissements scolaires autorisés à mettre en œuvre le Programme du diplôme, il sera, à partir de 2016, proposé à tous les établissements d’enseignement secondaire de la planète, y compris les 24 357 établissements présents sur le sol américain.

Drew Deutsch, directeur régional de la région Amériques de l’IB a expliqué : « Ce fut un honneur d’être invité à la Maison-Blanche et de pouvoir participer à cet effort qui visait à garantir que les établissements américains de deuxième cycle secondaire répondent davantage aux besoins de tous les élèves. Le fait que notre Programme à orientation professionnelle y soit reconnu a été un événement majeur. Nous prévoyons que le POP deviendra l’un des programmes de l’IB les plus populaires. Sa souplesse permet en effet aux établissements scolaires de l’adapter aux besoins, situations et contextes de leurs élèves et de leur communauté ».