Des dirigeants de l’IB se rendent en Corée du Sud dans le cadre du lancement d’un nouveau partenariat

Mme Siva Kumari, directrice générale de l’IB, accompagnée d’une petite délégation de dirigeants de l’IB, vient de passer une semaine en Corée du Sud afin de visiter plusieurs établissements et de rencontrer des professionnels de l’éducation et décideurs politiques à Séoul, à Daegu et à Jeju, où Mme Kumari a participé au Symposium international de Jeju sur l’éducation en tant que conférencière principale.

La délégation était formée de Paula Wilcock, chef de la direction de l’évaluation de l’IB, d’Ashish Trivedi, responsable en chef des initiatives stratégiques, de l’innovation et de l’incubation, de Dianne Drew, directrice de la Dwight School, à New York, et de Hisayuki Watanabe, membre du Conseil de fondation de l’IB, directeur de la Sunnyside International School (au Japon) et membre du conseil des directeurs d’école du monde de l’IB.

Cette visite s’inscrit dans le cadre d’un vaste partenariat forgé entre l’IB et les bureaux de l’Éducation des principales provinces et métropoles de Corée du Sud afin d’enseigner le programme d’études de l’organisation au sein du système éducatif national. Après avoir été mis en œuvre en Allemagne et au Japon, l’IB a lancé le projet du Programme du diplôme bilingue en Corée du Sud en coopération avec les bureaux de l’Éducation de Jeju et de Daegu en juillet 2019. Dans le cadre de cette initiative, l’IB proposera plusieurs matières du Programme du diplôme (l’histoire, la biologie, la chimie et le cours de mathématiques : analyse et approches) ainsi que le tronc commun du Programme du diplôme en coréen. Cette collaboration permettra aux élèves des établissements publics de suivre 4 à 6 cours du Programme du diplôme ainsi que le tronc commun du Programme du diplôme en coréen.

À Séoul, Mme Kumari a rencontré des chefs d’établissement, des professionnels de l’éducation et des élèves de la communauté de l’IB en Corée du Sud. Elle s’est adressée au personnel du bureau de l’Éducation de la ville, a rencontré M. Oh Se-Jung, président de l’Université nationale de Séoul et s’est entretenue sur la possibilité d’introduire les programmes de l’IB dans les établissements publics de Séoul avec M. Cho Hee Yeon, responsable de l’Éducation du bureau de l’Éducation de Séoul.

Sur invitation de Mme Kang Eunhee, responsable de l’Éducation de Daegu, la directrice générale de l’IB s’est rendue dans les tout premiers établissements publics de Daegu ayant obtenu le statut d’établissement scolaire candidat pour le PP et le PEI. Sept autres établissements de Daegu sont en passe de présenter une demande de candidature pour le PP, le PEI et le Programme du diplôme.

Lors d’un entretien conjoint avec Lee Seok-mum, responsable de l’Éducation de Jeju, Mme Kumari a confié à un journaliste de JIBS que l’IB était le partenaire idéal pour soutenir les récents efforts mis en œuvre au sein du pays afin de réformer l’éducation et de supprimer l’évaluation fondée sur la mémorisation dans le but de mieux préparer les élèves au marché du travail mondial, dans lequel il leur sera plus utile de faire preuve de pensée critique que d’avoir mémorisé des faits.

« Je suis convaincue que l’IB est extrêmement bien placé pour vous donner une idée de la manière dont cela peut fonctionner dans votre stratégie nationale en matière d’éducation, a affirmé Mme Kumari. Les programmes de l’IB, qui mettent l’accent sur l’apprentissage individuel, la perspective mondiale, de solides compétences de communication et une analyse créative basée sur des preuves, forment un cadre en mesure de soutenir l’introduction d’une nouvelle méthode d’enseignement pour les élèves du secondaire en Corée du Sud. Munis d’une formation adaptée et rigoureuse, les enseignants ont les moyens de mettre efficacement en œuvre la nouvelle feuille de route du système éducatif national, ce qui améliorera les résultats éducatifs tout en favorisant le bien-être social et émotionnel des élèves. »

Mme Kumari et la délégation de l’IB ont également passé du temps au sein de la North London Collegiate School et de la Branksome Hall Asia, les deux écoles du monde de l’IB de Jeju.

Mme Cinde Lock, directrice de la Branksome Hall Asia, a ainsi affirmé : « C’est un immense honneur de recevoir Mme Kumari au sein de notre établissement dans le cadre de sa visite en Corée du Sud. À la Branksome Hall Asia, nous sommes extrêmement fiers de l’enseignement que nous proposons aux élèves. Ils incarnent vraiment l’essence du système éducatif de l’IB. »

Mme Kumari a conclu la semaine en donnant une présentation au Symposium international de Jeju sur l’éducation. Elle a salué la vision de la Corée du Sud en matière d’éducation. Le pays accorde en effet un rôle clé à l’éducation dans ses efforts pour bâtir un avenir plus paisible pour ses citoyens et pour le monde qui les entoure.

« Je suis convaincue que les fondements de l’IB s’alignent sur la vision de la Corée de bâtir un avenir plus paisible, s’est-elle réjouie. Nos fondateurs voyaient l’éducation comme un moyen de sensibiliser les jeunes au rôle qu’ils avaient à jouer pour former une communauté globale soucieuse des questions mondiales. Depuis plus de 50 ans, l’IB s’emploie à former des jeunes désireux de contribuer à l’édification d’un monde meilleur et plus paisible – un monde fondé sur l’inclusion et la compréhension interculturelle. »