Mᵐᵉ Siva Kumari, directrice générale de l’IB, invitée du PBS NewsHour

Le journal télévisé américain PBS NewsHour a suivi Mᵐᵉ Kumari tandis qu’elle rencontrait des professionnels de l’éducation et des membres de la communauté mondiale de l’IB, et s’est intéressé à la valeur du système éducatif de l’IB et à ses approches de l’apprentissage.

Dans le reportage, Kathleen Busoni, enseignante à la Brooklyn Latin School, un établissement public situé dans la ville de New York, explique que son établissement a été attiré par la philosophie progressiste de l’IB, qui a donné à l’équipe pédagogique davantage d’autonomie et de meilleurs résultats : les enseignants s’effacent pour laisser davantage de place aux élèves, qui participent plus activement.

« Aujourd’hui, dans le monde de l’éducation, on n’arrête pas d’entendre qu’il n’y a rien de mieux que l’enseignement centré sur l’élève, a déclaré Mme Busoni. Mais je peux vous dire qu’en tant qu’enseignante, c’est en le mettant en place que j’ai vraiment vu la magie opérer. C’est en aidant, en encourageant et en formant les élèves qu’ils s’épanouissent et apprennent le plus, pas en leur disant quoi faire ni en leur imposant des choses. » 

Le reportage montre également que les programmes de l’IB préparent les élèves à l’enseignement supérieur. De fait, 78 % des diplômés de l’IB intègrent une institution d’enseignement supérieur directement après le Programme du diplôme.

Enfin, le reportage conclut en mettant l’accent sur l’importance de la pensée critique ainsi que sur la nature équilibrée et complète du système éducatif de l’IB. « L’élève type de l’IB, quel que soit le domaine dans lequel il s’est spécialisé, est considéré par ses collègues comme une personne réfléchie qui pose les bonnes questions, une personne capable de rallier un consensus et d’avoir une vision à long terme, c’est la personne avisée [vers qui se tourner] dans la pièce », a affirmé Mme Kumari.