Études de cas

Apprenez-en davantage sur l'initiative de l'IB pour l'excellence et l'équité (E2) en découvrant ces études de cas.

Étude de cas 1 : la Rainier Beach High School

Un certain nombre d'obstacles se sont dressés lors de la mise en place du programme, nous raconte Colin Pierce, coordonnateur  du Programme du diplôme, qui a participé à son lancement dans l'établissement et avait déjà de l'expérience dans cette fonction. « De nombreux adultes et élèves avaient des idées toutes faites sur ce que doit être un élève du Programme du diplôme », explique M. Pierce, « "et celles-ci excluaient les élèves issus de familles à revenus modestes, ou ceux qui avaient récemment appris l'anglais. Rainier Beach devait donc », continue-t-il, « faire comprendre aux adultes – enseignants et parents, notamment – que leurs préjugés pouvaient les mener à penser que certains groupes d'élèves n'avaient pas les capacités pour suivre avec succès les cours du Programme du diplôme ». L'établissement scolaire devait aussi aider les élèves à prendre confiance en eux.

Lisez l'étude de cas dans son intégralité ici [588 Ko] .

 

Étude de cas 2 : la Fridley High School

Cet établissement scolaire considère que sa mission est de préparer tous les élèves à l'enseignement postsecondaire. Certes, tous n'iront pas à l'université, mais le fait de les exposer au contenu du Programme du diplôme et aux compétences développées par celui-ci leur est bénéfique sur le long terme, affirme Jessica Baker, coordonnatrice du Programme du diplôme. « La question que nous nous sommes posée était plutôt de savoir pourquoi tous les élèves n'y participeraient pas » explique Mme Baker. « La question de l'accès est essentielle : nous ne voulions pas refuser à un élève, quel qu'il soit, la chance de participer à un programme qui pourrait lui être profitable. »

Lisez l'étude de cas dans son intégralité ici [817 Ko] .

 

Étude de cas 3 : la Mirabeau B. Lamar Senior High School

La Mirabeau B. Lamar Senior High School à Houston, au Texas, est une école du monde de l’IB depuis 1982, année à laquelle elle a obtenu l’autorisation de proposer le Programme du diplôme. Trente-six années se sont écoulées depuis, et la portée du Programme du diplôme a évolué, ce qui a contribué à façonner l’établissement.

Lisez l'étude de cas dans son intégralité ici [973 Ko] .

 

Étude de cas 4: Sturgis Charter Public School

Plus de 830 élèves étudient à la Sturgis Charter Public School mais plus de 600 élèves supplémentaires souhaiteraient y entrer et sont sur la liste d’attente. Devenu école du monde de l’IB en 2004, cet établissement est rapidement passé de 350 à 415 élèves pour l’année scolaire 2010 – 2011. Un second campus a été ouvert en 2011 pour pouvoir répondre aux besoins de leur longue liste d’attente. L’établissement scolaire, situé à Hyannis, dans le Massachusetts, se donne pour mission de proposer « l’IB pour tous » et c’est l’une des raisons principales pour lesquelles il attire autant d’élèves.

Lisez l'étude de cas dans son intégralité ici [2.0 Mo] .

 

Étude de cas 5: South Side High School

Il y a 22 ans, la South Side High School (SSHS) ne comptait que 30 candidats au Programme du diplôme. Aujourd’hui, les élèves de cet établissement de Rockville Centre, dans l’État de New York compte près de 1 100 élèves et tous doivent suivre au moins un cours du Programme du diplôme avant de finir leur année. En 2018, 90 % des élèves de la cohorte de la session de mai ont passé au moins un examen du Programme du diplôme, 60 % ont satisfait à ses exigences et 41 % ont obtenu le diplôme. Dans cet établissement public des États-Unis, il est plus fréquent de trouver des cohortes plus petites, en raison d’un processus de sélection à l’entrée.

Lisez l'étude de cas dans son intégralité ici [643 Ko] .