Dans cette section

Rechercher une école du monde de l'IB

L'IB pays par pays

Études sur la validation des programmes

Qu’est-ce que la recherche sur la validation des programmes ? Cliquez ici pour en savoir plus.

Études sur le PP

 

Études sur le Programme primaire (PP) / Programme de premier cycle secondaire (PPCS)

 

 Études sur le PPCS

 

 Études sur le PPCS / Programme du diplôme

 

 Études sur le Programme du diplôme

 

Études sur le PP/  PPCS / Programme du diplôme / continuum des programmes

 


Études en cours

Programme

Titre provisoire

Description

Programme du diplôme

Étude longitudinale sur l'accès, les résultats et la persévérance des élèves du Baccalauréat International dans l'enseignement supérieur

Cette étude, menée en coopération avec l'université de Pennsylvanie et financée par l'Institute of Education Sciences, analyse la corrélation entre l’enseignement du Programme du diplôme de l'IB et les résultats obtenus dans l'enseignement supérieur. En confrontant les données de l'IB, du Florida K-20 Education Data Warehouse (EDW), et du National Student Clearinghouse (NSC), il apparaît clairement que l’enseignement fourni par l'IB aux élèves a des retombées positives sur leur parcours dans l’enseignement supérieur. L'analyse des données comprend plusieurs approches pour parer au risque de biais de sélection.

PP/PPCS

Résultats des élèves du PP et du PPCS à l’International Schools’ Assessment (ISA, programme d'évaluation des établissements scolaires internationaux, ISA) : Phase II, 2010 – 2011

En 2009, l'IB s’est adressé à l'Australian Council for educational research (conseil australien pour la recherche en éducation, ACER) pour lui fournir un rapport sur les résultats des élèves du PP et du PPCS lors de l'évaluation des établissements scolaires internationaux (ISA). L'ISA évalue les résultats des élèves de la 3e à la 10e année en mathématiques, en lecture et en écriture. Vous trouverez les résultats de cette étude ci-après. À la suite de cette enquête, l'IB a de nouveau collaboré avec l'ACER afin de mieux documenter la réussite des élèves à l'ISA et d'étudier les perceptions, les attitudes et le bien-être des élèves de l'IB.

PPCS

Implication des élèves, climat dans l’établissement et résultats des élèves du PPCS (en cours)

Cette étude se penche sur le PPCS dans des établissements scolaires publics et a pour but de comprendre la relation entre la perception qu’ont les élèves du premier cycle secondaire sur le climat qui règne dans l’établissement et sur leur implication, et leurs résultats scolaires. La finalisation de cette étude est prévue pour décembre 2010.

Programme du diplôme

Expériences vécues par des élèves de l’IB dans des établissements publics de second cycle secondaire et postsecondaire à Chicago (en cours)

Menée par le Consortium on Chicago School Research (consortium sur la recherche en éducation de Chicago), cette étude aux méthodes mixtes examine en détail les expériences vécues par des élèves du Programme du diplôme de l’IB dans des établissements scolaires publics de second cycle secondaire et postsecondaire à Chicago. Elle étudie dans quelle mesure le Programme du diplôme est associé au maintien aux études dans l’enseignement secondaire et si ce programme fournit des environnements d'apprentissage positifs pour les élèves qui le suivent. La finalisation de cette étude est prévue pour janvier 2011.

PP, PPCS et Programme du diplôme

Analyse des données d'évaluation du Centre for evaluation and monitoring (centre pour l’évaluation et le suivi, CEM) de l'université de Durham : comparaison entre les élèves et écoles du monde de l'IB et les élèves et établissements non affiliés aux programmes de l'IB

L'IB travaille avec l'université de Durham afin de comparer la réussite, la progression et l’attitude des élèves des écoles du monde de l'IB et de ceux ayant fréquenté des établissements ne dispensant pas les programmes de l'IB. Pour ce faire, l'IB et l'université de Durham utilisent un large éventail de données du CEM recueillies au cours de l'année scolaire 2009 – 2010. Le CEM se fonde sur les résultats des Performance Indicators in Primary Schools (indicateurs de réussite dans les écoles primaires), de l'Interactive Computerised Assessment System (système d'évaluation interactif informatisé), du Computer Adaptive Baseline Test (test de référence adapté par ordinateur), du Year 11 Information System (système d'informations de la 11e année d'études) et du GCSE (certificat général de l'enseignement secondaire) pour étudier la réussite et les résultats des élèves.

 


Études terminées


Comment évoluent les élèves du Baccalauréat International dans les établissements d’enseignement supérieur du Royaume-Uni ?

Service des analyses de la Higher Education Statistics Agency (agence pour les statistiques de l’enseignement supérieur, HESA), Royaume-Uni

Ce rapport s’appuie sur des données du Baccalauréat International et de la Higher Education Statistics Agency  concernant les élèves qui poursuivent leurs études dans des établissements d’enseignement supérieur au Royaume-Uni. Il présente les caractéristiques et les tendances des élèves de l’IB et les comparent à celles des élèves titulaires des A-levels ou de qualifications similaires. Les données se focalisent sur les élèves de premier cycle inscrits à temps plein qui ont fréquenté ou quitté un établissement d’enseignement supérieur du Royaume-Uni pendant l’année scolaire 2008 – 2009 ou qui ont obtenu leur diplôme dans un de ces établissements au cours de cette période. Certaines comparaisons ont été effectuées avec l’année scolaire 2007 – 2008. Le rapport offre une vue d’ensemble des caractéristiques et des analyses des tendances d’inscription des élèves de l’IB dans les grandes universités du pays, ainsi que des domaines d’études dans lesquels ils s’orientent, de leur taux de réussite et d’abandon, et enfin des activités qu’ils poursuivent environ six mois après avoir quitté leur établissement. Les résultats obtenus révèlent que les diplômés de l’IB avaient plus de chances d’être inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur figurant parmi les 20 meilleurs du Royaume-Uni, et que 91 % des élèves ayant obtenu entre 44 et 45 points au diplôme de l’IB fréquentaient un établissement d’enseignement supérieur figurant parmi les 20 meilleurs du pays. Les élèves de l’IB avaient également plus de chances d’obtenir une mention dans la plupart des matières et de recevoir une récompense avec leur diplôme. À la fin de leurs études de premier cycle, la majorité des élèves de l’IB ont poursuivi leurs études et ont obtenu un poste nécessitant un diplôme de deuxième cycle universitaire et offrant des salaires plus élevés.

Résumé de la recherche (en anglais)

Rapport complet de la recherche (en anglais)

                                                                                Retour à la liste des études


Tendances d’inscription dans l’enseignement postsecondaire des candidats au diplôme et au certificat de l’IB dans les établissements secondaires des États-Unis

Kyra Caspary, Center for Education Policy, SRI International

Afin de mieux comprendre les résultats et les orientations des élèves de l’IB dans le postsecondaire, cette étude utilise des données provenant de sources diverses, notamment du National Student Clearinghouse (bureau national d’informations sur les inscriptions des étudiants), de l’Integrated Postsecondary Education Data System (système intégré des données de l’enseignement supérieur), du Carnegie Classifications of Institutions of Higher Education (classifications Carnegie des établissements d’enseignement supérieur) ainsi que du Baccalauréat International. Elle analyse les taux d’inscription et d’obtention de diplôme dans des établissements d’enseignement supérieur situés aux États-Unis pour deux groupes d’anciens élèves de l’IB ayant terminé leurs études secondaires dans ce pays en 2000 et 2001. La majorité de ces élèves se sont inscrits directement à temps plein dans un établissement d’enseignement supérieur de cycle de 4 ans (67,1 %) plutôt que dans un établissement de cycle de 2 ans (3,8 %) ; 64,4 %  se sont inscrits directement dans un établissement d’enseignement supérieur classé « plutôt sélectif » ou « plus sélectif ». D’après cette étude, les candidats au diplôme de l’IB ont également plus de chances d’entrer dans un établissement d’enseignement supérieur « plus sélectif » que les élèves titulaires du certificat de l’IB. Dans les établissements où le taux d’inscription d’anciens élèves de l’IB était élevé, le taux d’obtention de diplôme de ces élèves était généralement supérieur à la moyenne de l’établissement. Au total, 81 % de ces anciens élèves de l’IB ont obtenu leur diplôme au cours des 6 années suivant leur inscription à temps plein dans un établissement d’enseignement supérieur de cycle de 4 ans, tandis que la moyenne nationale s’élevait à 57 %.

Résumé de la recherche (en anglais)

Rapport complet de la recherche (en anglais)

                                                                                Retour à la liste des études


Tendances d’inscription dans l’enseignement postsecondaire des candidats au diplôme et au certificat de l’IB dans les établissements secondaires internationaux

Kyra Caspary, Center for Education Policy, SRI International

Afin de mieux comprendre les résultats et les orientations des élèves de l’IB dans le postsecondaire, cette étude utilise des données provenant de sources diverses, notamment du National Student Clearinghouse (bureau national d’informations sur les inscriptions des étudiants), de l’Integrated Postsecondary Education Data System (système intégré des données de l’enseignement supérieur), du Carnegie Classifications of Institutions of Higher Education (classifications Carnegie des établissements d’enseignement supérieur) ainsi que du Baccalauréat International. Elle analyse les taux d’inscription et d’obtention de diplôme de deux groupes d’élèves de l’IB ayant fréquenté des écoles du monde de l’IB situées hors des États-Unis en 2001 et 2002 et ayant poursuivi leurs études dans des établissements d’enseignement supérieur aux États-Unis. Dans l’ensemble, ce groupe d’élèves avait obtenu des résultats très satisfaisants : les élèves avaient passé 5,2 examens en moyenne, et 60 % d’entre eux avaient obtenu une note égale ou supérieure à 6 à au moins 3 de leurs examens. Parmi les élèves venus étudier aux États-Unis, 84 % étaient inscrits directement à temps plein dans un établissement d’enseignement supérieur de cycle de 4 ans, et 68 % des inscrits fréquentaient un établissement « plus sélectif ». L’université de Pennsylvanie, Colby College, Harvard et New York University sont les quatre universités vers lesquelles les élèves se sont orientés en priorité. Parmi les élèves inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur de cycle de 4 ans, 69 % ont obtenu leur diplôme en 4 ans et 84 % en 6 ans. Ces taux étaient encore plus élevés pour les diplômés de l’IB.

Résumé de la recherche (en anglais)

Rapport complet de la recherche (en anglais)

                                                                                Retour à la liste des études


Premiers cours de niveau universitaire suivis par les diplômés de l’IB

Kyra Caspary, Center for Education Policy, SRI International

Afin d’examiner le lien entre les résultats aux examens de l’IB et les résultats obtenus dans les cours universitaires correspondant aux mêmes matières, cette étude s’appuie sur les données de 4 845 élèves de l’IB ayant obtenu leur diplôme entre 2000 et 2005 en Floride et commencé leurs études supérieures  à l’université de Floride à la rentrée suivante. Le choix de la Floride s’explique par la forte représentation des programmes de l’IB dans l’État et par les importants efforts de recueil de données qui y ont été effectués. Cette étude porte sur sept matières : physique, chimie, biologie, mathématiques, anglais, espagnol et français. Les analyses révèlent un lien positif entre les résultats de ces élèves à un examen de l’IB dans une matière donnée et les notes qu’ils ont obtenues à leurs premiers cours de niveau universitaire dans la même matière. Dans l’ensemble, 59 % des élèves ayant obtenu une note finale égale à 6 ou à 7 à un examen de l’IB dans une matière donnée ont reçu un A dans leur premier cours universitaire dans cette même matière ; ce taux était de 39 % pour les élèves ayant obtenu un 4 ou un 5, et de 22 % pour les élèves s’étant vu attribuer une note finale inférieure à 4. En ce qui concerne les trois matières scientifiques et l’espagnol, les élèves se sont inscrits en priorité dans le même cours, qu’ils aient passé leurs examens du Programme du diplôme dans cette matière au niveau supérieur ou au niveau moyen ; en mathématiques, en français et en anglais, le premier cours auquel les élèves se sont inscrits en priorité diffère selon le niveau de l’examen de l’IB qu’ils avaient passé. En général, le choix du premier cours suivi par les anciens élèves de l’IB dans l’enseignement supérieur a été davantage influencé par les résultats obtenus à l’examen plutôt que par le niveau auquel ils avaient passé leur examen. Les élèves ayant obtenu des résultats élevés à leurs examens se sont inscrits dans des cours plus avancés.

Résumé de la recherche (en anglais)

Rapport complet de la recherche (en anglais)

                                                                                Retour à la liste des études


Évaluation des programmes du Baccalauréat International dans les établissements scolaires texans

Jacqueline R. Stillisano et. al., State of Texas Education Research Center, Texas A&M University

Cette étude se penche sur les effets du PP et du PPCS dans les établissements scolaires du Texas. Elle n'a pas révélé de différences significatives entre les écoles du monde de l'IB et les autres établissements en ce qui concerne le niveau en mathématiques et en lecture, mesuré selon le Texas Assessment of Knowledge and Skills (outil d’évaluation des connaissances et compétences de l’État du Texas). Toutefois, des observations structurées de classes ont permis de constater que, dans les classes de l'IB, les pratiques d'enseignement ainsi que le comportement et les activités des élèves étaient souvent meilleures que dans les autres classes. Les auteurs de l'étude en concluent que, si l’on pourrait en déduire que, d’une manière générale, les écoles du monde de l’IB assurent un enseignement d’une meilleure qualité que les autres établissements scolaires, elles ne mettent pas toutes en œuvre le programme de la même façon, et certaines d’entre elles font plus souvent appel que d’autres aux meilleures pratiques d’enseignement. . Les effets positifs de l'IB, comme l'ont indiqué des enseignants et des membres de la direction dans les études de cas, sont l'augmentation de la collaboration entre les enseignants, l'efficacité de l'évaluation, l'amélioration de la motivation des élèves à apprendre, le développement de compétences de pensée critique et l'accroissement de l'ouverture des élèves au monde et aux cultures. Ces mêmes personnes ont recensé les difficultés suivantes : le recrutement et la conservation du personnel, l’obtention d’un équilibre entre les exigences de l'IB et celles de l'État ou du district scolaire, le temps nécessaire aux formalités administratives et à la planification des cours en commun, la difficulté du programme et la charge de travail pour les élèves, ainsi que le manque de soutien des parents et des enseignants du district .

 

Résumé de la recherche (en anglais)

                                                                                Retour à la liste des études


L'esprit IB : créer des structures et des services d'aide aux établissements secondaires classés Title I qui mettent en œuvre les programmes du Baccalauréat International

Leslie Siskin, Meryle Weinstein et Robin Sperling, Institute for Education and Social Policy, New York University

Cette étude a évalué un projet subventionné visant à concevoir, développer et mettre en place de nouveaux services et structures de soutien afin d'améliorer l'accès au Programme du diplôme de l'IB dans les établissements pouvant être classés Title I.

Elle a porté sur quatre sites pilotes qui ont mis en place des passerelles du PPCS au Programme du diplôme dans leurs établissements d'enseignement secondaire, qui ont expérimenté les nouveaux soutiens et les ont commentés. Elle a déterminé que les difficultés des établissements scolaires étaient les suivantes :
1) mettre en place une passerelle entre le PPCS et le Programme du diplôme dans les établissements d’enseignement secondaire lorsque cet enseignement est dispensé sur plusieurs sites et par plusieurs organismes ;
2) faire coïncider la philosophie et la pédagogie du PPCS et du Programme du diplôme ;
3) dépasser les préjugés selon lesquels l'IB est un programme réservé à une élite ;
4) régler les droits et frais du Programme du diplôme, y compris les droits d'examen ;
5) maîtriser les pressions visant à accorder davantage de temps, d'attention et de ressources aux exigences et aux examens de l'État, aux dépens des programmes de l'IB ;
6) élaborer des dispositifs de soutien pour les élèves ayant besoin de davantage de motivation et de préparation aux examens ;
7) composer avec le fort taux de renouvellement des enseignants et de la direction.

Le soutien le plus efficace a consisté à faciliter l'accès au perfectionnement professionnel de l'IB, et notamment aux ateliers organisés dans les établissements ou à l'extérieur. La formation et l'implication des conseillers d'orientation a joué un rôle tout à fait essentiel dans l'amélioration de l'accès aux programmes de l'IB et à l'enseignement supérieur. La participation à l’obtention des subventions elles-mêmes, avec le soutien direct du bureau régional de l'IB ainsi que l'appui du réseau d'établissements a joué un rôle tout aussi important. L'accompagnement dans les établissements a eu des résultats plus mitigés, mais s'est révélé le plus efficace lorsque les personnes fournissant ce service connaissaient bien l'IB et avaient une expérience des établissements scolaires en milieu urbain. Des groupes de perfectionnement professionnel, fondés avec l'aide des responsables de l'accompagnement, ont pu rendre les réunions plus productives, faire connaître l'IB à davantage de membres du personnel et distribuer plus largement les responsabilités de direction. L'étude a relevé que, si les établissements ont constaté une augmentation du nombre d'inscriptions, la mise en place d'une mutation organisationnelle ainsi qu'une amélioration des résultats aux examens, mettre en place une scolarité intégrée complète du PPCS au Programme du diplôme signifierait qu'il faudrait au moins six ans pour que le premier groupe d'élèves concerné obtienne le diplôme de l'IB. Dans ce contexte, seul l'établissement qui avait pu se doter d'une telle scolarité intégrée entièrement fonctionnelle avant la fin de l'étude a pu constater une nette amélioration du taux de réussite aux examens du diplôme.

Résumé de la recherche (en anglais) publié sur le site de NYU

                                                                                 Retour à la liste des études


 

Pratiques réussies dans le continuum des programmes de l’IB

Philip Hallinger, Allan Walker et Moosung Lee, Hong Kong Institute of Education (HKIEd)

Dans cette étude, le Hong Kong Institute of Education met en exergue les stratégies et pratiques essentielles qui appuient la réussite de la mise en œuvre des programmes de l’IB et de la transition des élèves d’un programme à l’autre au sein des établissements proposant le continuum de programmes de l’IB.  Les auteurs de cette étude à méthode mixte ont analysé des données provenant d’une enquête réalisée auprès de 235 coordonnateurs dans le monde et de cinq études de cas d’établissements proposant le continuum des programmes de l’IB dans la région Asie-Pacifique. Les résultats révèlent que, pour résoudre les questions et défis liés aux transitions entre les programmes, les établissements font appel à des pratiques de leadership ainsi qu’à des stratégies de gestion, les plus couramment relevées étant les différentes stratégies d’articulation, l’interaction à travers les programmes ou encore l’affectation stratégique du personnel. Parmi ces trois grandes stratégies de leadership et de gestion, c’est l’articulation qui appuie le mieux la transition, en assurant une cohérence entre les programmes. En effet, la cohérence de l’enseignement, de l’apprentissage et de l’évaluation entre les différents programmes est essentielle pour assurer une transition sans heurts. Dans un même ordre d’idées, la cohérence des programmes d’études est également capitale. Enfin, l’étude établit une corrélation directe entre l’aide apportée aux élèves et l’amélioration du passage d’un programme à un autre.

Résumé de la recherche (disponible en anglais uniquement)

Compte rendu publié sur le site Web du HKIEd (disponible en anglais uniquement)

                                                                           

                                                                                Retour à la liste des études


Résultats des élèves du PP et du PPCS à l'International Schools’ Assessment (ISA, programme d’évaluation des établissements scolaires internationaux)

Ling Tan et Yan Bibby, Australian Council for Educational Research (ACER, conseil australien sur la recherche en éducation)

 

Cette étude, menée par l’ACER (conseil australien sur la recherche en éducation) a évalué les résultats des élèves du PP et du PPCS de l’IB à l’ISA (programme d’évaluation des établissements scolaires internationaux), par rapport à des élèves ne suivant pas un programme de l’IB. L’ISA évalue les élèves des années 3 à 10 sur quatre domaines : la littératie mathématique, la lecture, la rédaction narrative et la rédaction d’exposés. L’évaluation de la littératie mathématique et de la lecture repose sur le programme international de l’OCDE pour le suivi des acquis des élèves (PISA). L’échantillon d'élèves évalués était composé d’élèves de l’IB (au nombre de 23 575) et d’autres élèves (au nombre de 14 317) provenant d’Asie, d’Océanie, d’Europe, d’Afrique et du continent américain et ayant participé à l’ISA en 2007 – 2008 et en 2008 – 2009. Dans l’ensemble, et malgré quelques différences régionales, les résultats indiquent que les élèves du PP et du PPCS de l’IB ont mieux réussi que les élèves ne suivant pas un programme de l’IB dans ces quatre domaines et dans la plupart des années concernées. Les résultats les plus probants ont été remarqués pour les élèves de 10e année concernant les mathématiques et la rédaction d’exposés.  Les notes obtenues à l’ISA par les élèves de l’IB en 9e et 10e années en mathématiques et en lecture sont également très satisfaisantes en comparaison avec les critères du PISA. Cependant, il n’a pas été possible de prouver que les élèves provenant d’écoles du mondes de l’IB autorisées depuis une longue période ont obtenu de meilleurs résultats, et aucune tendance marquée n’est apparue concernant les résultats des élèves provenant d’un établissement proposant le continuum des programmes de l’IB par rapport à ceux issus d’une école proposant un ou deux programmes.

 

 

Résumé de la recherche (disponible uniquement en anglais)

                                                                                Retour à la liste des études

 

Résultats scolaires des anciens élèves de l’IB à l’université de Californie de 2000 à 2002

Équipe chargée de la recherche et des politiques globales du Baccalauréat International (recherches basées sur des données fournies par le bureau du président de l'université de Californie)

Ce rapport présente les résultats de 1 547 étudiants inscrits à l'université de Californie entre 2000 et 2002 et ayant auparavant suivi un programme de l’IB dans une école du monde de l'IB aux États-Unis. Les résultats de ces étudiants ont été comparés à l'ensemble de la population étudiante de cette université, ainsi qu'à un groupe de comparaison composé de 5 253 étudiants n'ayant pas suivi un programme de l’IB et choisis selon l'année de leur inscription à l'université, leur race/ethnicité, leur revenu familial (à +/- 10 000 USD près) et leurs résultats scolaires au second cycle secondaire (formule comprenant la moyenne pondérée cumulative (GPA) de l'établissement de second cycle secondaire et les meilleurs notes obtenues au SAT et à l'ACT).  Des analyses descriptives indiquent que les étudiants ayant suivi un programme de l’IB ont obtenu des moyennes de notes finales plus élevées et ont eu leur diplôme universitaire avec des mentions plus hautes que les étudiants du groupe de comparaison et de l’université dans son ensemble. Cette tendance a été remarquée quelle que soit les revenus familiaux.  De plus, des analyses de régression prenant en compte le statut socio-économique, la moyenne pondérée cumulative de l'établissement secondaire et les résultats au SAT/ACT ont montré une corrélation positive entre les indicateurs de participation et les résultats obtenus dans une école du monde de l'IB, et les résultats obtenus à l’université. Les résultats au Programme du diplôme ont été les meilleures variables explicatives pour les résultats à l'université, comptant pour environ 25 % de la variance (selon le modèle spécifique). Parmi les examens spécifiques à des groupes de matières, les résultats aux examens de sciences expérimentales de l'IB ont été les meilleures variables explicatives de la moyenne pondérée cumulative de l'établissement, expliquant environ 17 % de la variance. Les données montrent que les anciens élèves de l'IB à l'université de Californie ont tendance à obtenir de meilleurs résultats par rapport au groupe de comparaison et aux autres étudiants de cette université dans leur ensemble. Elles montrent également qu'il est possible de prévoir avec une certaine précision les résultats des anciens élèves de l'IB à l'université à partir de leurs résultats au Programme du diplôme.

Résumé de la recherche (disponible en anglais uniquement).

                                   

                                                                                Retour à la liste des études

 

Étude comparative entre l’implication d’élèves de l’IB et celle d’élèves ne suivant pas un programme de l’IB dans des établissements de second cycle secondaire aux États-Unis

Équipe chargée de la recherche et des politiques globales de l'IB, en collaboration avec le centre de l'évaluation et des politiques en matière d'éducation, université de l'Indiana

En 2009, l'IB a fait appel à huit écoles pour participer au sondage sur l'implication des élèves dans les établissements d'enseignement secondaire (HSSSE). Le HSSSE est un sondage national mesurant l'implication des élèves du second cycle secondaire au niveau académique, social et émotionnel. Deux grands types d'analyses ont été menées : la première a permis de comparer des élèves de l'IB avec des élèves ne suivant pas un programme de l’IB dans huit établissements (7 692 au total) et la deuxième, des élèves de l'IB avec des élèves ne suivant pas un programme de l’IB au niveau national dans plus de 100 établissements (42 754 élèves au total). Pour ces deux types, les élèves de l'IB ont montré une bien plus grande implication académique, sociale et émotionnelle que les autres élèves.  

Document d'information (disponible en anglais uniquement)

Résumé de la recherche (disponible en anglais uniquement)

                                                                                Retour à la liste des études


Étude de terrain sur le Programme primaire

Jori Hall, Tracy Elder, et coll., centre de l'évaluation et des politiques en matière d'éducation de l'université de Géorgie

Cette recherche sur les processus d'autorisation et de mise en œuvre du Programme primaire (PP) dans des écoles géorgiennes s'est appuyée à la fois sur un sondage en ligne et sur des études de cas approfondies. Elle a pour but de donner des pistes pouvant servir à améliorer le travail effectué par l'IB et à orienter les efforts des établissements souhaitant proposer le PP.  En étudiant la manière dont les établissements scolaires passent du statut d'établissement intéressé à celui d'établissement candidat, puis d'école du monde de l'IB autorisée à dispenser le PP, cette recherche a montré que le soutien offert au niveau du district scolaire était important. Elle a également mis en évidence le fait que ces établissements ont renforcé le lien entre les enseignants et les parents en constituant un réseau avec d'autres écoles du monde de l'IB, en envoyant des enseignants à des ateliers de l'IB et en rencontrant différents groupes d’interlocuteurs. En ce qui concerne la mise en œuvre du PP, cette étude a identifié six stratégies portant leur fruit : une méthode immersive à l'échelle de l'établissement, la planification basée sur la collaboration, la formation continue, la disponibilité des ressources, des stratégies promouvant l'implication de la communauté et le soutien de la direction de l'établissement.  Cette recherche a également permis de repérer des défis : des ressources limitées, l'intégration de normes propres à l’État dans l'enseignement du PP, la nature transdisciplinaire du programme, et les attentes de la part du district et de l’État. Certaines recommandations ont été formulées par des établissements scolaires pour améliorer le soutien offert par l'IB, particulièrement durant le processus d’autorisation. Elles comprennent entre autres l'établissement automatique de réseaux entre les écoles du monde de l'IB, un plus grand soutien consultatif, une offre de formation plus importante pour les enseignants dans un domaine particulier et une meilleure communication concernant les retours d'information sur les candidatures et les décisions prises à l'issue des visites d'autorisation.

Résumé de la recherche (disponible en anglais uniquement)

Rapport d'ensemble (disponible en anglais uniquement)

                          

                                                                                Retour à la liste des études


Projet sur le développement et l’alignement des normes du Baccalauréat International

David Conley et Terri Ward, centre chargé de l'amélioration des politiques en matière d'éducation, université de l'Oregon

Cette étude, qui examine l'alignement des normes du Programme du diplôme de l'IB avec les normes KSUS (Knowledge and Skills for University Success, connaissances et les compétences nécessaires à la réussite universitaire), démontre que les normes de l'IB « soutiennent largement la comparaison avec les normes KSUS ». Les stratégies cognitives clés mises en valeur dans le programme, telles que la capacité de réflexion critique, la curiosité intellectuelle et l'interprétation, répondent tout particulièrement aux attentes des universités. L'étude confirme que les normes du Programme du diplôme de l'IB présentent un degré d'alignement très élevé avec les normes KSUS dans toutes les matières. En mathématiques, il existe une concordance parfaite entre les études mathématiques du Programme du diplôme de l'IB et les normes KSUS pour l'algèbre, la trigonométrie et les statistiques. En sciences, les 47 normes en chimie et les 19 normes en biologie ainsi que les concepts de science de l'environnement, que l'IB intègre à ses trois cours de sciences, sont totalement alignés avec les normes KSUS.

Résumé de la recherche (disponible en anglais uniquement; également disponible sur le site de l’EPIC)

Lien vers le rapport du site de l'EPIC (disponible en anglais uniquement)

                                                                                Retour à la liste des études


Études de cas sur la participation et les résultats au Programme du diplôme

Jennifer A. Bland et Katrina R. Woodworth, SRI

Ce rapport se penche sur deux établissements scolaires situés aux États-Unis dont les efforts pour inscrire des élèves issus de minorités et de familles à faible revenu au Programme du diplôme de l'IB et garantir leur réussite ont été couronnés de succès. Il étudie l'histoire du Programme du diplôme, sa structure et son accès dans chaque établissement scolaire. Il analyse également la préparation des élèves, leur recrutement, leur sélection, leur inscription, leur persistance et leurs résultats. Enfin, ce rapport examine le degré de soutien apporté au niveau de l'établissement, du district et de l'État permettant d'améliorer les résultats des élèves du Programme du diplôme. Les recommandations suivantes ont vu le jour à la suite de ces études de cas : redéfinir la structure des programmes de l'IB afin d'attirer des groupes d'élèves sous-représentés dans différents districts scolaires, aligner les programmes d'études des 9e et 10e années avec les programmes d'études de l'IB pour préparer tôt les élèves au Programme du diplôme, mettre au point des stratégies de recrutement qui visent tout particulièrement les élèves sous-représentés, évaluer la capacité des écoles à soutenir les élèves en difficulté scolaire si l'accès aux programmes est élargi, suivre attentivement les progrès des élèves et assurer un soutien approprié au niveau du district. Des efforts doivent également être faits pour que les membres de la direction des différents districts partagent les meilleurs pratiques et pour mettre en avant les politiques à l'échelle de l'État favorisant un accès plus large aux programmes de l'IB.

Résumé de la recherche (disponible en anglais uniquement)

Rapport (disponible en anglais uniquement)

                                                                                Retour à la liste des études

 

Sondage sur la création de structures et de services de soutien pour les établissements Title I mettant en œuvre un programme de l'IB

Leslie Siskin et Meryle Weinstein, institut chargé des politiques sociales et des politiques en matière d'éducation, université de New York

Un sondage a été réalisé sur des établissements scolaires aux États-Unis proposant le Programme de premier cycle secondaire (PPCS) et le Programme du diplôme et pouvant obtenir le statut Title I. Ce sondage avait pour but d'évaluer les tentatives entreprises par l'IB pour élargir l'accès au Programme du diplôme en fournissant une aide plus poussée à ces établissements. Il explique la nature de la répartition des élèves de l'IB dans des établissements Title I, montrant que l'accès au PPCS y est plus large qu'au Programme du diplôme, pour lequel des critères de sélection sont souvent mis en place. Le profil des enseignants et coordonnateurs de l'IB est également décrit, de même que différents types de soutien disponibles pour les élèves de l'IB. Plusieurs défis ont été identifiés concernant la mise en œuvre des programmes de l'IB dans des établissements de ce type, notamment les ressources, le temps et les difficultés liées à la coordination entre district dont ils dépendent et l'IB en matière de perfectionnement professionnel. De plus, la motivation, la préparation scolaire et les activités concurrentes ont tous un impact sur la participation des élèves et leur réussite aux programmes de l’IB. Les établissements ont surligné le fait qu’ils ont besoin de plus d’aide et de soutien pour répondre à leurs inquiétudes en tant qu’établissements diversifiés et urbains. Le renforcement de la transition entre le PPCS et le Programme du diplôme peut fournir une aide importante, mais cette transition n'est pas encore totalement définie, ce qui représente un véritable défi pour les établissements Title I en raison de leur contexte. 

Résumé de la recherche (disponible en anglais uniquement)

Lien vers le rapport du site de l'université de New York (disponible en anglais uniquement)

                                                                                Retour à la liste des études

 

Le rôle des districts scolaires dans l’enseignement des programmes de l’IB

Leslie Siskin et Meryle Weinstein, institut chargé des politiques sociales et des politiques en matière d'éducation, université de New York

Afin de montrer le rôle que peut jouer un district scolaire dans la mise en œuvre des programmes de l'IB et l'évolution de ce rôle, et afin de déterminer si une plus grande implication peut à terme être bénéfique pour les élèves et les établissements scolaires, cette étude analyse une zone où le district a joué un rôle clé dans le succès de l'élargissement de l'accès aux programmes de l'IB. Dans ce district vaste, très diversifié et réputé pour ses bons résultats scolaires, la dispense des programmes de l'IB a évolué et est passée de deux programmes indépendants à un ensemble de programmes cohérents et gérés à l'aide de stratégies et politiques dynamiques et de membres du personnel efficaces. Le soutien apporté par le district à l'IB s'est traduit dans un premier temps par un financement solide du Programme du diplôme et d'une position souple par rapport à ce dernier. Le district a ensuite joué un rôle plus actif lorsque le PPCS fut introduit, entre autres en élaborant des mécanismes formels pour relier les personnes impliquées dans l'IB dans les établissements scolaires, en faisant des économies d'échelle et en créant deux postes de direction pour gérer les programmes de l'IB. La relation entre ce district et l'IB est devenu si étroite que les nouveaux objectifs pour tous les élèves du district reflètent les objectifs et la philosophie des programmes de l'IB. Il a été prouvé que lorsque le district joue un tel rôle actif, la participation et les résultats des élèves de l'IB augmentent, les établissements en tirent partie et le district lui-même en est renforcé. Le district a spécifié que les résultats au SAT et aux examens organisés par l'État ont augmenté très rapidement dans les écoles du monde de l'IB.

Résumé de la recherche (disponible en anglais uniquement)

Lien vers le rapport du site de l'université de New York (disponible en anglais uniquement)

                                                                                Retour à la liste des études

 

Comment le Programme du diplôme de l’IB est-il perçu dans les universités australiennes et néo-zélandaises 

Hamish Coates, Chris Rosicka et Marita MacMahon-Ball, Australian Council for Educational Research (conseil australien pour la recherche en éducation)

L'IB a demandé à l'Australian Council for Educational Research (conseil australien pour la recherche en éducation) d'effectuer une étude sur la manière dont les universités perçoivent l'IB. Des membres de la direction de 40 universités australiennes et de 7 universités néo-zélandaises ont été sollicités pour participer à un sondage et le taux de réponse s'est chiffré à 24,7 %. Des entretiens téléphoniques approfondis ont ensuite été organisés avec des interlocuteurs sélectionnés parmi les personnes ayant répondu au sondage. Durant cette étude, il a été demandé d'attribuer une valeur de 1 à 5 (1 étant la valeur la plus basse et 5 la plus haute) à certains aspects du Programme de l'IB. Le programme CAS et la théorie de la connaissance ont obtenu une valeur moyenne de 3,3 ; le mémoire une valeur de 3,6 ; les programmes d'études sur deux ans une valeur de 3,4 ; le programme vaste comportant six groupes de matières une valeur de 3,9 ; l'éventail de stratégies d'évaluation une valeur de 3,9 et le fait d'étudier au moins trois matières en profondeur une valeur de 4. Plus des trois quarts des 159 participants  ont déclaré que le Programme du diplôme de l'IB préparait bien les élèves à l'université, tandis que les 23 % restants ont répondu qu'ils ne connaissaient pas assez le programme pour se prononcer. Parmi les 107 commentaires reçus en réponse à la question ouverte demandant si l'IB préparait bien les élèves à réussir à l'université et quels en étaient les avantages, 70 % ont répondu positivement. La plupart des avantages décrits peuvent être résumés de la manière suivante : la participation à un programme de l'IB permet aux élèves d'améliorer leurs compétences et aptitudes académiques. Les entretiens approfondis ont révélé que les diplômés de l'IB sont perçus comme étant des apprenants indépendants et mûrs. Un thème récurrent dans les entretiens fut la reconnaissance du fait que les programmes de l'IB préparent bien les élèves à suivre une éducation supérieure internationale. Ces entretiens ont également démontré un véritable engouement pour le mémoire et le cours de théorie de la connaissance. Cette étude montre également que les programmes de l'IB sont perçus par certains comme étant élitistes, pour lesquels les élèves ayant des capacités sont automatiquement sélectionnés. Dans cette optique, les avantages des programmes ne peuvent pas être dissociés des capacités des élèves.

Résumé de la recherche (disponible en anglais uniquement)

Rapport (disponible en anglais uniquement)

                                                                                Retour à la liste des études

 


Projet sur la transition entre le secondaire et l’université

Unité de recherche de l'IB de l'université de Bath (cette unité ferma ses portes en 2008)

Entre 2003 et 2005, l'unité de recherche de l'université de Bath a tenté de déterminer comment les résultats au Programme du diplôme de l'IB sont reliés aux résultats universitaires et si les diplômés de l'IB font preuve de sensibilité internationale à l'université. Les résultats ont montré qu'il y avait peu de différences dans les taux d'abandon entre les anciens élèves de l'IB et les autres élèves mais que les élèves de l'IB abandonnaient moins leurs études supérieures pour des raisons académiques et avaient plus tendance à demander un transfert. Dans l'ancienne région Amérique Latine de l'IB, les diplômés de l'IB ont obtenu de meilleures notes universitaires et l'étude a montré une corrélation positive entre les notes finales de l'IB et les notes universitaires. Les élèves participant à l'étude se sont dits préparés pour leurs études universitaires. Bien qu'ils aient eu l'impression que le programme CAS les préparait bien à s'impliquer dans des activités de service communautaire, ils n'ont pas eu l'impression que cela était le cas pour les arts et les sports.   L'étude a comparé des élèves de l'IB avec des élèves n'ayant pas suivi un programme de l'organisation (mais étant pour la plupart issus d'une école du monde de l'IB) en termes de valeurs internationales. Il est apparu que les élèves de l'IB ont obtenu beaucoup plus de points que les autres élèves uniquement pour les questions relatives à la remise en question (être prêt(e) à changer d'avis si ses opinions sont remises en question, être prêt(e) à changer l'avis des autres, être prêt(e) à faire des compromis sur ses opinions).

Rapport (disponible en anglais uniquement)

                                                                                Retour à la liste des études

 

Perception du Programme du diplôme de l’IB : rapport d'enquête menée en 2003 dans des instituts d’enseignement supérieur britanniques

Colin Jenkins (ancien directeur général adjoint de l’Organisation du Baccalauréat International et ancien chef d’établissement de l’United World College of the Atlantic, au Royaume-Uni et de l’United World College of South East Asia, à Singapour)

En 2003, Colin Jenkins a mené une étude auprès d’instituts d'enseignement supérieur britanniques. Des sondages furent remplis par 122 personnes de 71 universités différentes, suivis par des entretiens approfondis avec 34 participants issus de 20 de ces universités. 96 % des personnes interrogées ont déclaré avoir conscience de l'étendue des programmes d'études et apprécier cet aspect des programmes de l'IB, 91 % avoir une bonne opinion du cours de théorie de la connaissance et 70 % avoir une bonne opinion du programme CAS. 57 % des personnes ont déclaré être convaincus que la participation au Programme du diplôme de l'IB constitue un avantage pour les étudiants et 40 % qu'elle ne constitue ni un avantage, ni un inconvénient. Dans le cadre de cette étude, les participants ont dû comparer le Programme du diplôme de l'IB avec le système A-Levels en termes de réflexion critique, de communication, d'autogestion et de motivation. La majorité des 78 personnes intéressées ont placé le Programme du diplôme avant le système A-Levels dans ces domaines.

Résumé de la recherche (disponible en anglais uniquement)

Rapport (disponible en anglais uniquement)

                                                                                Retour à la liste des études

 

Communiquez avec nous

Courriel : research@ibo.org

Adresse postale :

IB Research

7501 Wisconsin Avenue, Suite 200 West
Bethesda, Maryland 20814
États-Unis


Liens rapides vers les études de recherche

Études sur la validation des programmes

Études de recherche de la bourse Jeff Thompson


Liens rapides vers les ressources en matière de recherche

Base de données sur la recherche en éducation internationale

Bibliographie collective contenant une fonction recherche et comprenant des données sur l'IB et sur l’éducation internationale

 

Bourse de recherche Jeff Thompson

Bourse d’aide au financement des études de recherche menées par des professionnels de l’éducation d’écoles du monde de l’IB