Etudes sur le programme du diplôme

L’efficacité de la littérature sur l’acquisition de compétences linguistiques dans le contexte de l’enseignement secondaire (2017)

Sam Duncan et Amos Paran

Institute of Education, University College de Londres

Cette étude examine l’utilisation de la littérature pour renforcer l’acquisition de langues dans les cours de langue B du Programme du diplôme du Baccalauréat International (IB). Dans le cadre de l’étude, les chercheurs ont cherché à mieux savoir comment les enseignants choisissent les textes littéraires, les utilisent dans leur cours et évaluent l’impact de l’utilisation des textes littéraires dans l’enseignement de la langue B. L’étude s’appuyant sur des méthodes mixtes comportait des études de cas dans 3 écoles du monde de l’IB en Europe ainsi qu’une enquête en ligne réalisée auprès de quelque 500 établissements proposant le Programme du diplôme dans le monde. Dans l’ensemble, les enseignants et les élèves étaient largement favorables à l’utilisation de la littérature dans l’enseignement des langues, les enseignants mentionnant l’apport général de la littérature à l’éducation ainsi que les avantages linguistiques qu’elle procure. Selon les enseignants, les principales compétences susceptibles d’être améliorées chez les élèves grâce à l’utilisation de textes littéraires dans l’enseignement de la langue B étaient le développement du vocabulaire et des compétences de lecture. Les analyses indiquent que la quantité de formation que les enseignants ont reçue au cours de leur formation initiale a eu une incidence favorable sur leur attitude à l’égard de l’utilisation de la littérature pour l’enseignement des langues et sur leur tendance à l’utiliser.

Résumé de recherche
Rapport complet (disponible en anglais uniquement)

Résultats obtenus dans l’enseignement supérieur par les élèves de mathématiques de niveau supérieur du Programme du diplôme du Baccalauréat International (2016)

Matt Homer et John Monaghan

Département d’éducation, Université de Leeds

Cette étude examine les expériences des élèves de mathématiques de niveau supérieur (NS) du Programme du diplôme, leur assurance et leur autonomie face aux mathématiques, ainsi que leur degré de préparation perçu pour l’étude des mathématiques à l’université. En outre, les données de l’enseignement supérieur ont été analysées afin de mesurer la valeur ajoutée de l’étude des mathématiques NS en comparaison avec d’autres cours de mathématiques préuniversitaires. L’étude comporte une enquête en ligne auprès des anciens élèves de mathématiques NS du Programme du diplôme de 64 pays et une analyse des données secondaires de l’enseignement supérieur au Royaume-Uni, qui compare les résultats au diplôme universitaire des élèves de mathématiques NS du Programme du diplôme avec ceux d’élèves qui ont suivi d’autres cours de mathématiques préuniversitaires, tels que le A-level en mathématiques. Nous constatons que les anciens élèves de mathématiques NS du Programme du diplôme ont des niveaux d’assurance et d’autonomie en mathématiques plus élevés pour plusieurs thèmes. En règle générale, l’enquête portant sur les anciens élèves montrait qu’ils se sentaient bien préparés pour l’étude des mathématiques au niveau universitaire. Par ailleurs, les données sur les résultats dans l’enseignement supérieur indiquaient que les anciens élèves des mathématiques NS étaient davantage susceptibles d’obtenir un diplôme avec mention que les élèves qui présentaient d’autres qualifications.

Résumé de recherche
Rapport complet (disponible en anglais uniquement)

Les compétences linguistiques et la réussite scolaire dans le cadre du Programme du diplôme du Baccalauréat International

Keira Ballantyne et Charlene Rivera

Centre pour l’équité et l’excellence dans l’éducation, Université George Washington

Cette étude visait à examiner les facteurs d’amélioration de la réussite scolaire des candidats au diplôme de l’IB qui étudient dans un contexte scolaire dans lequel les examens et l’enseignement n’ont pas lieu dans leur langue maternelle. Pour cette étude, les chercheurs ont étudié des documents, analysé des données démographiques et relatives aux résultats, et réalisé une enquête auprès de 300 établissements scolaires dispensant le Programme du diplôme afin d’explorer leurs pratiques de l’enseignement de la langue seconde. La population des apprenants en langue seconde dans le Programme du diplôme a augmenté de 51 % au cours des 5 années prises en compte dans cette étude (2008 – 2012). Les conclusions indiquent que les candidats parlaient dans leur ensemble jusqu’à 207 langues maternelles. L’espagnol était la langue maternelle la plus fréquente, représentant 20 % des candidats en langue seconde. En ce qui concerne les résultats scolaires, les apprenants en langue seconde faisaient généralement mieux lors de la session d’examens de mai que l’ensemble des élèves. Mais lors de la session d’examens de novembre, l’ensemble des élèves dépassait en règle générale les candidats en langue seconde. L’enquête réalisée pour cette étude suggère un besoin de ressources supplémentaires pour l’enseignement de la langue maternelle, ainsi que la nécessité pour le perfectionnement professionnel de préparer tous les enseignants, et pas seulement les enseignants de langue, à la pédagogie du langage scolaire.

Résumé de recherche
Rapport complet (disponible en anglais uniquement)

Le développement des programmes d’études dans le cadre du Programme du diplôme du Baccalauréat International

Sandra Leaton Gray, David Scott et Euan Auld, Institute of Education, Université de Londres, 2014

Le présent rapport s’intéresse au développement et à la révision des programmes d’études de plusieurs pays, régions et juridictions dans le monde. Il fournit également des exemples susceptibles de contribuer au développement des programmes d’études élaborés par le Baccalauréat International (IB). Les chercheurs ont choisi 13 pays et juridictions pouvant servir de référence pour l’apprentissage lié au développement et à la réforme des programmes d’études : la Finlande, l’État du Massachussetts aux États-Unis, l’Écosse, la province de l’Ontario au Canada, les Pays-Bas, le Mexique, l’Allemagne, l’Angleterre, le Chili, Singapour, la Nouvelle-Zélande, et les États de Victoria et du Queensland en Australie. Dans un premier temps, les chercheurs ont recueilli des informations sur les caractéristiques de la réforme des programmes d’études dans chacun de ces lieux. Dans un second temps, ils ont examiné les caractéristiques du développement des programmes d’études de l’IB en établissant une comparaison avec les lieux choisis. L’étude suggère que, dans les sites en question, les processus de réforme sont en général ponctuels et initiés par les gouvernements pour répondre à des problèmes particuliers. À l’inverse, l’IB suit un processus de révision bien défini et structuré qui s’étend sur sept ans. Toutefois, les auteurs de l’étude mettent en garde contre les directives de révision s’avérant trop complexes et détaillées, susceptibles d’entraîner une « overdose » de directives.

Résumé de recherche
Rapport complet (en anglais)

L’utilisation de la technologie dans les cours de mathématiques du secondaire

Paul Drijvers, John Monaghan, Mike Thomas et Luc Trouche, 2014

La présente étude vise à explorer l’utilisation et l’intégration de la technologie dans les cours de mathématiques du secondaire, en particulier au niveau du programme d’études, des stratégies d’enseignement et de l’apprentissage. Elle s’appuie sur un ensemble exhaustif d’études empiriques portant sur l’utilisation de la technologie dans l’enseignement des mathématiques en deuxième cycle du secondaire. Elle présente par ailleurs une comparaison entre les programmes de mathématiques en vigueur (et en projet) du Programme du diplôme de l’IB et les programmes nationaux en vigueur (et en projet) de six pays différents. Le rapport aborde tour à tour : le programme d’études, les types de technologies utilisés, l’apprentissage, les compétences et savoir-faire des élèves, la pédagogie et l’évaluation. L’étude indique que les documents pédagogiques de l’IB et des six pays présentent la technologie comme un élément explicite du programme de mathématiques et que la calculatrice à écran graphique est l’outil technologique le plus mentionné. Elle expose également que les enseignants désirent assister à des activités de perfectionnement professionnel qui leur montrent les pratiques de planification et de pédagogie à appliquer pour intégrer efficacement la technologie dans leurs cours et aider ainsi les élèves à apprendre les concepts mathématiques.

Résumé de recherche
Rapport complet (en anglais)

Document de réflexion pour la révision du programme créativité, action, service

Catherine Elliott, Cheryl Keegan et Cathryn Berger Kaye, 2011

Le but de ce document est de revenir sur les perspectives théoriques et pratiques intégrées dans le cadre des activités de créativité, action, service (CAS) du Programme du diplôme, et d’expliquer les répercussions et les applications de l’apprentissage par le service pour le développement du cours.

Document de réflexion (uniquement disponible en anglais)

Perspectives sur une matière singulière : en quoi consiste le cours de théorie de la connaissance de l’IB ?

Eileen Dombrowski, John Mackenzie et Mike Clarke, 2011

Ce document a pour but d’examiner l’évolution du cours de théorie de la connaissance (TdC), ainsi que son rôle dans le Programme du diplôme et dans l’apprentissage des élèves. Il encourage un dialogue de réflexion entre les chefs d’établissement, les enseignants de TdC et d’autres disciplines.

Document de réflexion (uniquement disponible en anglais)