Qu’est-ce que la théorie de la connaissance ?

La théorie de la connaissance (TdC) joue un rôle particulier au sein du Programme du diplôme du Baccalauréat International® (IB) en donnant aux élèves la possibilité de réfléchir sur la nature de la connaissance et sur la façon dont nous connaissons ce que nous affirmons connaître.

Le cours de TdC est obligatoire pour tous les élèves. Il est l’une des composantes du tronc commun du Programme du diplôme et occupe une place centrale dans sa philosophie pédagogique.

Comment le cours de TdC est-il structuré ?

Le cours de TdC consiste en une enquête raisonnée et réfléchie portant sur les différents modes de la connaissance et sur les différents types de connaissance. C’est pourquoi il est composé presque entièrement de questions, dont la plus importante est « Comment savons-nous ? ». Il aborde bien entendu d’autres questions, dont les suivantes.

  • Qu’est-ce qui constitue une preuve pour… ?
  • Comment juger quel est le meilleur modèle pour… ?
  • Que signifie la théorie … dans le monde réel ?

Grâce aux discussions sur ces questions, et sur d’autres, les élèves prennent mieux conscience de leurs postulats personnels et idéologiques. Ils apprennent aussi à apprécier la diversité et la richesse des perspectives culturelles.

L’évaluation dans le cours de TdC

Dans le cours de TdC, les élèves sont évalués au moyen d’un exposé oral et d’un essai de 1 600 mots.

L’exposé permet d’évaluer la capacité des élèves à appliquer les compétences de raisonnement en TdC à des situations concrètes, alors que le point de départ de l’essai est plus conceptuel.

Par exemple, le sujet imposé pour l’essai peut inviter les élèves à discuter l’affirmation selon laquelle les méthodologies utilisées pour produire des connaissances dépendent de l’utilisation qui sera faite de ces connaissances.

Quelle est la pertinence du cours de TdC ?

Le cours de TdC a pour ambition de faire prendre conscience aux élèves de la nature interprétative de toute connaissance, et notamment du parti pris personnel ou idéologique (que ce parti pris soit finalement conservé, revu ou rejeté).

Il donne aux élèves et à leurs enseignants l’occasion :

  • de réfléchir de manière critique sur les divers modes de la connaissance et les domaines de la connaissance ;
  • d’examiner le rôle et la nature de la connaissance dans leur propre culture, dans la culture d’autrui et dans le monde.

En outre, le cours de TdC invite les élèves à :

  • prendre conscience d’eux-mêmes en tant que penseurs, en les encourageant à se familiariser avec la nature complexe de la connaissance ;
  • reconnaître la nécessité d’agir de façon responsable dans un monde toujours plus interdépendant, mais incertain.

Parce qu’elle transcende et unifie les différentes disciplines scolaires, la TdC est aussi un facteur de cohésion pour les élèves, leur montrant ainsi comment appliquer leurs connaissances de façon plus consciente et crédible.