Systèmes de l’environnement et sociétés

Le cours de systèmes de l’environnement et sociétés apporte aux élèves une vision cohérente des corrélations existant entre les systèmes de l’environnement et les sociétés, de façon à leur permettre d’adopter une position informée et responsable sur un grand nombre de questions importantes relatives à l’environnement, questions auxquelles ils seront inévitablement confrontés.

La pédagogie adoptée permet aux élèves d’évaluer les aspects scientifiques, éthiques et sociopolitiques des questions abordées.

Le cours de systèmes de l’environnement et sociétés est l’un des deux cours interdisciplinaires, avec le cours de littérature et représentation théâtrale, proposés dans le cadre du Programme du diplôme. La nature interdisciplinaire de ce cours permet aux élèves de l’étudier dans le cadre d’un cours des groupes de matières Individus et sociétés, Sciences, ou les deux. Cela leur laisse donc la possibilité d’étudier une ou plusieurs matières supplémentaires de n’importe quel groupe de matières.

Les élèves ne doivent pas posséder de connaissances préalables spécifiques en science ou en géographie pour pouvoir suivre le cours de systèmes de l’environnement et sociétés. Toutefois, comme ce cours vise à favoriser une perspective internationale, une sensibilisation aux préoccupations environnementales sur le plan local et mondial et une compréhension des méthodes scientifiques, le fait d’avoir suivi un cours partageant ces objectifs globaux constituerait une bonne préparation.

Dans le cadre de ce cours, les élèves étudient huit thèmes différents. Les travaux pratiques, aussi bien en laboratoire que sur le terrain, constituent un aspect important du cours de systèmes de l’environnement et sociétés.

Caractéristiques principales du programme d’études et des modèles d’évaluation

  • Ce cours est proposé uniquement au niveau moyen (NM).
  • Le nombre minimum d’heures prescrit est de 150 heures.
  • Le cours met l’accent sur une approche pratique.
  • Les travaux des élèves sont évalués en externe et en interne.
  • L’évaluation externe prend la forme de deux épreuves écrites. Elle permet aux élèves de démontrer leur compréhension grâce à l’application, l’utilisation, la synthèse, l’analyse et l’évaluation de problèmes, de faits, de concepts, de méthodes, de techniques et d’explications en matière d’environnement.
  • La tâche d’évaluation interne compte pour 25 % de l’évaluation finale. Elle implique la réalisation d’une recherche individuelle, conçue et mise en œuvre par l’élève, sur une question de recherche liée aux systèmes de l’environnement et sociétés. La recherche est envoyée sous la forme d’un rapport écrit.