Langue A : littérature

Ce cours est automatiquement proposé en 55 langues. Il peut également être mis à disposition sur demande spéciale dans toute autre langue à condition qu’il existe suffisamment d’œuvres littéraires disponibles dans la langue concernée.

Le cours de langue A : littérature initie les élèves à l’analyse de textes littéraires. L’IB met en œuvre sa politique relative au droit à l’apprentissage de la langue maternelle par le biais de ce cours, qui peut être enseigné dans toute langue dès lors qu’il existe suffisamment d’œuvres littéraires dans la langue concernée.

Le cours est organisé en quatre parties, qui portent chacune sur une sélection d’œuvres littéraires. Ensemble, ces quatre parties permettent une étude exhaustive d’une littérature provenant de cultures, de genres et d’époques variés. Les élèves apprennent à apprécier l’aspect artistique de la littérature et à développer leur capacité à réfléchir de manière critique sur leurs lectures en présentant des analyses littéraires avec conviction, à l’écrit comme à l’oral.

Caractéristiques principales des modèles du programme d’études et de l’évaluation

  • Ce cours est proposé au NM et au NS.

  • Le nombre minimum d’heures prescrit est de 150 pour le NM et 240 pour le NS.
  • Les élèves étudient 13 œuvres au NS et 10 au NM, issues d’un éventail représentatif de genres, d’époques et de lieux.
  • Les élèves développent la capacité à entreprendre une analyse détaillée et précise d’œuvres littéraires et à comprendre les techniques employées dans la critique littéraire.
  • L’accent est mis sur l’étude d’œuvres littéraires dans leur contexte et, grâce à l’étude d’œuvres traduites, les élèves sont encouragés à réfléchir à l’influence des préjugés culturels sur l’interprétation des textes.
  • Les élèves sont évalués au moyen d’une combinaison d’examens formels, de travaux écrits et d’activités orales.
  • L’examen formel se compose de deux essais, l’un demandant aux élèves d’analyser un passage d’un texte littéraire inconnu et l’autre de répondre à une question portant sur les œuvres étudiées.
  • Les élèves produisent également une tâche écrite fondée sur les œuvres traduites étudiées et effectuent deux activités orales au cours desquelles ils présentent leur analyse d’œuvres qu’ils ont lues.