Anthropologie sociale et culturelle

Le cours d’anthropologie sociale et culturelle du Programme du diplôme de l’IB offre aux élèves l’opportunité d’explorer et de comprendre l’humanité dans toute sa diversité en procédant à des études comparatives des cultures et des sociétés humaines.

Ce cours amène les élèves à apprécier la façon dont l’anthropologie en tant que discipline contribue à notre compréhension de problèmes contemporains, tels que la guerre et les conflits, l’environnement, la pauvreté, les injustices, les inégalités ou encore les droits culturels et les droits de l’homme. L’étude de l’anthropologie sociale et culturelle expose de manière critique la continuité et la dynamique des changements sociaux, ainsi que le développement des sociétés. Elle remet également en cause les présupposés culturels.

Les élèves qui suivent ce cours ont l’occasion de se familiariser avec les perspectives et modes de pensée anthropologiques, et de développer des connaissances critiques et réflexives. Le cours d’anthropologie sociale et culturelle trouve parfaitement sa place dans le groupe 3 – Individus et sociétés car il offre une approche particulière de l’ouverture et de la compréhension interculturelles. Les élèves peuvent ainsi développer leur capacité à reconnaître les idées préconçues et les présupposés de leur propre environnement social et culturel en explorant les mondes d’autres peuples, familiers ou inconnus. 

Résumé du programme d’anthropologie sociale et culturelle

Les enseignants sont encouragés à planifier l’enseignement du cours de façon à explorer les relations entre les sujets étudiés et les thèmes. Les ethnographies choisies doivent permettre aux élèves d’explorer des thèmes et des sujets multiples, en mettant l’accent sur l’interdépendance des institutions et des processus sociaux, économiques et politiques, ainsi que sur les liens dynamiques qu’ils entretiennent avec les croyances, les valeurs et les coutumes.

Quelles que soient les ethnographies sélectionnées, elles doivent prendre en compte les exigences indiquées dans le résumé du programme. Des films ethnographiques ou tout autre support visuel ou virtuel peuvent être utilisés pour l’enseignement de l’ethnographie mais ils doivent être abordés avec autant d’esprit critique et de réflexion que la littérature ethnographique écrite. Les 1re et 2e parties du programme sont communes aux élèves du niveau moyen (NM) et du niveau supérieur (NS), mais il est attendu des élèves du NS qu’ils acquièrent des connaissances plus approfondies et plus étendues. La 3e partie est destinée aux élèves du NM uniquement et les 4e et 5e parties sont exclusivement destinées aux élèves du NS.

Composantes du programme 
1re partie : qu’est-ce que l’anthropologie ? (NM et NS) 
  • Termes et idées centrales en anthropologie
  • Élaboration et utilisation de comptes rendus ethnographiques
  • Méthodes et recueil des données

Les élèves d’anthropologie sociale et culturelle doivent connaître l’ensemble des termes clés, les méthodes utilisées par les anthropologues et les problèmes liés à l’élaboration de comptes rendus ethnographiques.

2e partie : organisation sociale et culturelle (NM et NS) 
  • Individus, groupes et sociétés
  • Sociétés et cultures en contact
  • La parenté en tant que principe organisationnel
  • Organisation politique
  • Organisation économique et environnement
  • Systèmes de connaissance
  • Systèmes et pratiques de croyance
  • Systèmes moraux
Les élèves du NM comme du NS doivent développer une compréhension des huit thèmes énumérés dans la 2e partie. Ces thèmes sont étroitement liés entre eux et ne doivent pas être enseignés de façon isolée. De même, il est important qu’ils soient mis en relation avec des documents ethnographiques. L’enseignement doit mettre l’accent sur les modèles et les processus de changements sociaux et culturels et sur l’évolution des connaissances anthropologiques dans le temps.

3e partie : observation et exercice critique (NM uniquement

Au cours des six premières semaines du cours de NM, les élèves entreprennent une activité d’observation qui aboutit à la production d’un rapport écrit fondé sur les notes qu’ils ont prises sur le terrain. Six mois plus tard, ils doivent rédiger un rapport critique portant sur leur rapport initial.

4e partie : perspectives théoriques en anthropologie (NS uniquement) 

Les élèves du NS doivent développer une compréhension des perspectives théoriques en anthropologie, de leur application à des documents ethnographiques et de leur manifestation dans des contextes historiques particuliers. Ils doivent pouvoir utiliser ces perspectives théoriques pratiques pour évaluer des documents ethnographiques.

5e partie : travail de terrain (NS uniquement) 

Les élèves du NS entreprennent un travail limité sur le terrain, qu’ils planifient et sur lequel ils produisent un rapport.

Caractéristiques principales des modèles du programme d’études et de l’évaluation

  • Ce cours est proposé au niveau moyen (NM) et au niveau supérieur (NS).

  • Le nombre minimum d’heures prescrit est de 240 pour le NS et 150 pour le NM.
  • Les élèves sont évalués en interne et externe.
  • L’évaluation externe des élèves du NM prend la forme de deux épreuves écrites : l’une repose sur un texte inconnu et l’autre sur un essai. Les élèves du NS ont trois épreuves écrites : la première repose sur un texte inconnu et les deux autres prennent la forme d’un essai.
  • L’évaluation interne prend la forme d’une observation et d’un exercice critique (3e partie) pour les élèves du NM, et d’un travail de terrain (5e partie) pour les élèves du NS. L’évaluation interne est notée par les enseignants de la matière avant d’être révisée en externe par des examinateurs de l’IB.