Économie

Le cours d’économie du Programme du diplôme de l’IB appartient au groupe 3 – Individus et sociétés.

En tant que science sociale dynamique, l’économie utilise des méthodologies scientifiques qui comportent des éléments quantitatifs et qualitatifs.

Ce cours met l’accent sur les théories en microéconomie, matière qui gère des variables économiques affectant les individus, les entreprises et les marchés, et les théories économiques de macroéconomie, matière qui traite des variables économiques affectant les pays, les gouvernements et les sociétés. Ces théories économiques ne doivent pas être étudiées en l’absence d’un contexte, mais doivent plutôt être appliquées à des problèmes du monde réel. Les fluctuations de l’activité économique, le commerce international, le développement économique et la durabilité environnementale font partie des problèmes les plus importants.

Les dimensions éthiques impliquées dans l’application de théories économiques et des stratégies sont omniprésentes dans le cours d’économie, car les élèves de l’IB doivent prendre en compte des objectifs finaux et des valeurs de dimension humaine et y réfléchir.

Le cours d’économie encourage les élèves de l’IB à développer des perspectives internationales, à susciter leur intérêt pour des problèmes mondiaux et à attirer leur attention sur leurs propres responsabilités à un niveau local, national et international. Le cours cherche également à développer les attitudes et les valeurs qui permettront aux élèves d’acquérir un sens de l’engagement personnel dans la résolution de ces grands problèmes mondiaux et d’apprécier notre responsabilité partagée en tant que citoyens d’un monde toujours plus interdépendant.

Les élèves du niveau moyen (NM) comme du niveau supérieur (NS) doivent étudier quatre sections : la microéconomie, la macroéconomie, l’économie internationale et l’économie du développement. Ces dernières se divisent en sous-sections et certaines d’entre elles peuvent uniquement être étudiées au NS. L’évaluation de ces sections prend la forme de deux épreuves au niveau moyen et de trois épreuves au niveau supérieur.

Les élèves doivent également se soumettre à une évaluation interne. Au NM comme au NS, ils doivent constituer un dossier de trois commentaires basés sur des articles de presse.