Respect des exigences en matière de perfectionnement professionnel

Dans le cadre de notre engagement continu à fournir un soutien aux professionnels de l’éducation de l’IB, l’IB a mis à jour ses exigences en matière de perfectionnement professionnel pour les écoles du monde de l’IB. Ces nouvelles modalités s’appliquent dès 2017.

Veuillez lire attentivement ci-dessous le résumé des exigences en matière de perfectionnement professionnel. Lorsque votre établissement scolaire est soumis à une évaluation de la mise en œuvre d’un programme, il doit fournir la preuve que ces exigences sont respectées.

Perfectionnement professionnel antérieur à l’évaluation

  • Pendant la période visée par l’évaluation, l’établissement doit se conformer aux exigences concernant les activités de perfectionnement professionnel reconnues par l’IB, notamment les exigences spécifiques à chaque programme (voir ci-dessous).
  • Le personnel nommé pendant la période visée par l’évaluation désigne les membres du personnel assumant de nouvelles fonctions ou travaillant pour la première fois avec un programme de l’IB pendant la période visée par l’évaluation de la mise en œuvre du programme.
  • Les membres du personnel qui ont suivi un atelier de l’IB pertinent dans un autre établissement scolaire satisfont aux exigences.
  • Nouveau : les membres du personnel qui animent un atelier pertinent satisfont aux exigences.
  • Les ateliers pertinents sont ceux portant sur le programme et le rôle du participant. L’animation d’ateliers relatifs à un autre programme ou un autre rôle ne satisfait pas aux exigences.
  • L’obtention d’un certificat de professionnel de l’éducation de l’IB ou d’un certificat en pratique de direction de l’IB satisfait à l’exigence de participation à un atelier de catégorie 1.

 

Perfectionnement professionel requis pour tous les programmes

  • Le chef d’établissement (ou son représentant), s’il est nommé pendant la période visée par l’évaluation, doit participer à un atelier de l’IB pertinent, à une conférence mondiale de l’IB ou à une conférence des directeurs d’école du monde de l’IB. Le chef d’établissement peut désigner une autre personne pour participer à l’atelier si cette personne est habilitée à prendre des décisions concernant le programme de l’IB en question.
  • Le coordonnateur d’un programme de l’IB nommé pendant la période visée par l’évaluation doit participer à un atelier de l’IB de catégorie 1, 2 ou 3 pertinent pour son rôle.

Exigences spécifiques au PP

Outre les exigences mentionnées ci-dessus, les établissements proposant le PP doivent satisfaire aux exigences minimales suivantes :

  • les enseignants nommés pendant la période visée par l’évaluation doivent participer à un atelier de l’IB de catégorie 1, 2 ou 3.

Exigences spécifiques au PEI

Outre les exigences mentionnées ci-dessus, les établissements proposant le PEI doivent satisfaire aux exigences minimales suivantes :

  • dans tous les cas, au moins un enseignant par groupe de matières doit participer à un atelier de l’IB de catégorie 1, 2 ou 3 spécifique au groupe de matières concerné ;
  • à la suite de la révision d’un groupe de matières, lorsqu’un nouveau guide a été publié, au moins un enseignant de ce groupe de matières doit participer à un atelier sur cette révision. Nouveau : les possibilités de perfectionnement proposées aux animateurs d’ateliers de l’IB pour les informer des changements au sein des programmes d’études satisfont également à cette exigence ;
  • tout établissement autorisé à proposer le PEI dans le cadre d’un partenariat doit satisfaire individuellement aux exigences de l’IB en matière de perfectionnement professionnel.

Exigences spécifiques au programme du diplôme

Outre les exigences mentionnées ci-dessus, les établissements proposant le Programme du diplôme doivent satisfaire aux exigences minimales suivantes :

  • tout enseignant du Programme du diplôme, enseignant de théorie de la connaissance (TdC) ou coordonnateur du programme créativité, activité, service (CAS) nommé pendant la période visée par l’évaluation doit participer à un atelier de l’IB de catégorie 1, 2 ou 3 portant sur sa matière ou son rôle ;
  • au moins un enseignant par matière du Programme du diplôme, un enseignant de TdC et le coordonnateur du programme CAS doivent participer à un atelier de l’IB pertinent si la matière ou le cours concernés ont fait l’objet d’une révision et si un nouveau guide pédagogique a été publié pendant la période visée par l’évaluation. Nouveau : les possibilités de perfectionnement proposées aux animateurs d’ateliers de l’IB pour les informer des changements au sein des programmes d’études satisfont également à cette exigence.

Exigences spécifiques au Programme à orientation professionnelle (POP) pour les établissements proposant le Programme du diplôme et le POP

Outre les exigences mentionnées ci-dessus, les établissements proposant le POP doivent satisfaire aux exigences minimales suivantes :

  • les enseignants du cours de compétences personnelles et professionnelles, s’ils sont nommés pendant la période visée par l’évaluation, doivent participer à un atelier de l’IB pertinent pour leur rôle ;
  • au moins un enseignant, un coordonnateur ou le chef d’établissement doit participer à un atelier sur l’apprentissage par le service (exigence requise à partir de janvier 2018).

 

 

 

Pour plus d’informations sur les exigences en matière de perfectionnement professionnel pour les établissements scolaires intéressés ou candidats, veuillez consulter le Guide de la demande d’autorisation à l’intention des établissements scolaires dans la bibliothèque de ressources ou contacter votre bureau local de l’IB.