Le défi de maintenir des communautés inclusives

« Nous devons apprendre à respecter les différences ethniques, religieuses et culturelles plutôt que de présumer que ceux qui approchent des problèmes communs sous un angle différent sont ignorants, voire même mauvais », a déclaré George Rupp, président du Conseil de fondation de l’IB lors d’un récent entretien avec Cathy Rubin.

Dans son article, Mme Rubin relate ses échanges avec « trois champions des sociétés inclusives » : George Rupp, Bill Gaudelli et Dana Mortenson. M. Gaudelli est professeur agrégé de sciences sociales et président du département d’arts et de sciences humaines du Teachers College, à l’Université de Columbia. Mme Mortenson est la cofondatrice et la directrice exécutive de l’organisation World Savvy: Think Beyond Your Borders.

M. Rupp a expliqué que « dans les cas du Brexit, des élections américaines et même du référendum colombien, l’enjeu est relativement simple : il s’agit de trouver des approches communes au sein d’une société largement partagée par tout un éventail de communautés ethniques, religieuses et culturelles. »

Il est convaincu que les leçons que nous tirons de ces expériences sont claires.

Lire l’entretien avec Cathy Rubin dans son intégralité sur le site CMRubinWorld (en anglais uniquement).