Le président de la Royal Society demande une révision du programme A-level au Royaume-Uni

Le président de la Royal Society, l’institution indépendante britannique pour la promotion des sciences, demande l’élaboration d’un programme d’études plus vaste pour les élèves du programme A-level (âgés de 16 à 19 ans), au Royaume-Uni.

Sir Venki Ramakrishnan a suggéré que le Royaume-Uni s’inspire d’autres programmes, tels que l’IB, dans lesquels les élèves étudient un choix plus vaste de matières.

« Notre système éducatif étroit, qui encourage une spécialisation précoce, ne répond plus aux besoins d’un monde de plus en plus interdisciplinaire. De nombreux pays ont déjà adopté, ou sont en passe d’adopter, un programme d’études plus varié afin d’équiper la nouvelle génération de l’éventail de compétences dont elle aura besoin », a déclaré M. Ramakrishnan.

Lire l’article dans son intégralité (en anglais uniquement).