Le POP révolutionne l’apprentissage des plus de 16 ans

Il était auparavant impossible de concilier l’enseignement professionnel et l’enseignement scolaire. Les élèves devaient faire un choix et s’y tenir jusqu’à la fin de leurs études. Aujourd’hui, une approche alternative permettant aux élèves âgés de 16 à 18 ans de concilier ces deux enseignements se révèle populaire, comme l’a remarqué Jon Severs, dans un article pour le magazine TES.

M. Severs recense 27 établissements scolaires offrant le Programme à orientation professionnelle (POP) à leurs élèves dans le Kent, au Royaume-Uni.

« Nous avions l’impression que le programme A-level était trop restrictif pour nos élèves et qu’il ne leur permettait pas de développer certaines compétences essentielles, a expliqué Kate Greig, chef d’établissement de la King Ethelbert’s School à Birchington. Ces compétences sont parfois qualifiées de “compétences générales”, mais il s’agit en fait de qualités essentielles, qu’il est impératif de développer pour l’enseignement supérieur et le travail : le travail d’équipe, la résolution de problèmes, la pensée créative, la gestion du temps et la capacité à penser et à parler de dilemmes éthiques. Nous avons considéré qu’il était nécessaire de confronter nos élèves aux deux aspects de l’apprentissage, à savoir l’aspect scolaire et professionnel, afin de leur donner un enseignement varié et l’équilibre dont ils ont besoin. »

Lire l’article dans son intégralité sur le magazine TES (en anglais uniquement, article complet réservé aux abonnés)