Pré-conférence

Avant le début de la conférence, la jeudi 6 octobre à 17 heures, les participants inscrits peuvent prendre part à des sessions de pré-conférence. Les sessions de pré-conférence organisées sur une journée complète se dérouleront le jeudi 6 octobre 2016 de 10h30 à 15h45 sur le lieu de la conférence, au CCIB, à Barcelone.

Inscrivez-vous dès maintenant

 

Sessions de pré-conférence de la région Afrique, Europe et Moyen-Orient de l’IB 2016

Le pouvoir du « pourquoi » en tant que catalyseur pour la direction

Peter Docker
(Cette session sera présentée en anglais)

Lors de cette session interactive de quatre heures, M. Docker expliquera comment le concept du « pourquoi » – notre finalité, cause ou conviction supérieure – peut libérer une énergie souvent inexploitée au sein des équipes ou des organisations.

Les participants auront l’occasion de mener leurs propres explorations, en commençant par s’interroger sur la signification du « pourquoi » et sur la manière dont ce « pourquoi » est lié à la passion qu’ils éprouvent pour ce qu’ils font.

M. Docker présentera des outils et des techniques permettant au « pourquoi » de servir de tremplin pour accomplir plus que ce nous pensons possible, d’inverser notre approche de résolution de problèmes et d’apprendre la différence entre être un dirigeant et être un gestionnaire.

La session se terminera avec une étude de cas vidéo qui illustrera toutes les idées dans un exemple captivant.

Cette session s’adresse à tous ceux qui veulent retrouver et reprendre contact avec la passion pour ce qu’ils font, et qui veulent se faire une idée de la manière dont il est possible de l’utiliser pour relever les défis professionnels auxquels ils font face.

Peter Docker
Peter Docker

Peter Docker commence chaque journée avec l’envie de permettre aux autres de donner le meilleur d’eux-mêmes. M. Docker, qui collabore avec Simon Sinek et l’équipe Start With Why, pense qu’il est possible de réaliser de grandes choses, en regroupant les individus autour d’une finalité supérieure commune : le « pourquoi ». Cela crée un environnement de travail où chacun éprouve un sentiment d’accomplissement personnel plus fort, où l’effort volontaire, l’innovation et la responsabilisation sont intenses. Et c’est ainsi que des résultats durables suivront. 

M. Docker a acquis son expérience aux niveaux de responsabilité les plus élevés dans le commerce et l’industrie, notamment dans le secteur du pétrole et du gaz, la construction, l’exploitation minière, les secteurs pharmaceutique et bancaire, la télévision, le cinéma, les médias et dans les industries manufacturières et de services, et ce, dans 75 pays. Au cours de sa carrière, M. Docker a occupé plusieurs fonctions : pilote d’avion professionnel, dirigeant d’une organisation de formation de pilotage aérien et des normes de pilotage, enseignant de deuxième cycle universitaire dans un établissement d’enseignement supérieur international ou encore, gestionnaire d’un projet d’acquisition de plusieurs milliards de livres sterling. Ancien officier supérieur de la Royal Air Force, M. Docker a été commandant de la force aérienne durant des opérations de combat et a servi dans le monde entier. Gestionnaire de crise aguerri, M. Docker est un ancien négociateur international du gouvernement britannique. Il est aussi formateur de cadres supérieurs.

Évaluer le travail des enseignants : un modèle fondé sur la recherche)

Gerard Calnin et Mark Waterson
(Cette session sera présentée en anglais.)

La recherche internationale ne cesse de confirmer que la qualité de l’enseignement est la variable la plus importante, au sein d’un établissement, qui contribue à l’amélioration des résultats des élèves. Bien que la recherche confirme l’importance du travail des enseignants, nous savons également que les stratégies d’enseignement n’ont pas toutes le même poids. En réalité, un enseignement de haute qualité peut améliorer les résultats d’un élève jusqu’à trois fois plus qu’un enseignement de faible qualité. Comment évaluer la qualité de l’enseignement ou les résultats atteints par un enseignant ? Cette session examinera la recherche portant sur l’enseignement efficace, explorera divers modèles d’évaluation des enseignants, traitera les questions soulevées par une telle évaluation et proposera un modèle basé sur la recherche pour l’évaluation formative des enseignants. Les participants auront l’occasion de partager des modèles d’évaluation des enseignants, de les passer en revue à la lumière de la recherche et de déterminer un ensemble de caractéristiques permettant de créer un modèle efficace.

À propos des intervenants

Dr Gerard Calnin

Gerard Calnin

Gerard Calnin est agrégé supérieur de recherche à la Graduate School of Education de l’Université de Melbourne. Ses travaux de recherche s’articulent autour des domaines de la direction d’établissement, de l’évaluation des enseignants et de l’efficacité de l’établissement. Il a récemment été consulté par l’IB en ce qui concerne le développement d’un cadre de direction. Il est également le représentant de la région Asie-Pacifique pour les certificats de professionnel de l’éducation de l’IB. Avant de travailler à l’Université de Melbourne, M. Calnin a occupé des postes de direction dans l’enseignement primaire et secondaire ainsi qu’au niveau de l’État. Il a également été chercheur universitaire aux États-Unis et au Royaume-Uni.

Mark Waterson
Mark Waterson

Mark Waterson est devenu consultant en éducation en 2010 en raison de l’intérêt croissant des organismes gouvernementaux et non gouvernementaux, du secteur privé et des organisations éducatives du monde entier pour l’éducation internationale. Ses 25 années d’expérience en tant que professionnel de l’éducation internationale lui ont permis d’acquérir une connaissance approfondie du domaine de l’éducation internationale. En tant qu’enseignant, responsable et formateur, Mark Waterson a développé une conscience aigüe du rôle essentiel des enseignants et des chefs d’établissement pour une éducation internationale de qualité, améliorant l’apprentissage des élèves. Il a décidé de mettre à profit ses connaissances, ses compétences et ses idées pour aider les établissements à élaborer leur profil international et à explorer de nouvelles opportunités.

Entreprise, innovation et économie : explorer avec les élèves une vision positive pour le futur

 

Sara Heinrich (responsable du programme Écoles et Collèges, Fondation Ellen MacArthur) et Colin Webster (responsable des contenus éducatifs, Fondation Ellen MacArthur)
(Cette session sera présentée en anglais.)

L’économie est en train de changer plus qu’elle ne l’a jamais fait auparavant, et notre futur semble se caractériser par une vulnérabilité, une incertitude, une complexité et une ambiguïté (VICA) accrues. En tant qu’enseignants et professionnels de l’éducation, notre but est de préparer les élèves à résoudre des problèmes dont nous ne savons pas encore s’ils existeront, à occuper des postes qui n’ont pas encore été créés. Le modèle de développement économique qui est actuellement le nôtre est fondé sur l’exploitation de matériaux et d’énergie bon marché et facilement disponibles, mais ce système commence à montrer des signes de faiblesse. Les tentatives entreprises pour résoudre ces problèmes ont tendance à manquer d’envergure et de vision à long terme et, surtout, elles ne remettent pas en question le système lui-même. À la Fondation Ellen MacArthur, nous défendons l’idée qu’il est nécessaire d’adopter une approche systémique pour nous attaquer aux problèmes inhérents à notre économie. Nous défendons l’idée d’une économie circulaire : une économie qui est par nature « restaurative et régénérative » et tend à préserver la valeur et la qualité intrinsèque des produits, des composants et des matériaux à chaque étape de leur utilisation. Cette session de pré-conférence explorera les principaux défis posés par l’économie actuelle et discutera de l’économie circulaire en tant que vision positive pour le futur. Nous examinerons les compétences nécessaires pour le futur, notamment la culture économique, la pensée systémique et la complexité, l’apprentissage par résolution de problèmes et l’esprit d’initiative chez les élèves. Tout au long de cette session, nous présenterons des manières d’engager la conversation avec vos élèves sur un futur positif ainsi que des activités pratiques pour développer les compétences nécessaires dans l’économie de demain, à l’intérieur et à l’extérieur de la salle de classe.

À propos des intervenants
 Sara Heinrich
Sara Heinrich

Sara Heinrich est chargée d’intégrer l’apprentissage de l’économie circulaire dans les programmes d’études des établissements d’enseignement secondaire et supérieur du monde entier. Elle travaille avec des établissements, des réseaux d’établissements, des prestataires de formation pour les enseignants et des conseils chargés de la conception des programmes d’études. Son objectif est de contribuer à la création de moyens qui permettront d’enrichir l’apprentissage des élèves grâce à une perspective axée sur l’économie circulaire et la pensée systémique et, ainsi, de mieux préparer les jeunes au futur. Mme Heinrich, qui collabore en particulier avec le Baccalauréat International (IB) et United World Colleges (UWC), organise également les contenus crées au cours du processus et les propose à tous les professionnel de l’éducation en libre accès sur le site Web de la Fondation Ellen MacArthur.

Colin Webster
Colin Webster

Colin Webster a rejoint la Fondation Ellen MacArthur en 2012. Il a occupé plusieurs fonctions au sein de l’équipe pédagogique. À présent, il travaille principalement à l’organisation des contenus pour le Disruptive Innovation Festival (DIF), au développement de la bourse Schmidt MacArthur et à la création de ressources pédagogiques dans différents formats.

Préparer les élèves à l’évaluation du PEI : les examens sur ordinateur

Robert Harrison et Gareth Hegarty
(Cette session sera présentée en anglais.)

La meilleure préparation aux examens sur ordinateur du PEI consiste en un enseignement et un apprentissage de haute qualité basés sur des plans de travail des unités précis. De quelle manière les établissements scolaires peuvent-ils orienter leurs pratiques afin de s’assurer que leurs élèves sont bien préparés ? Quelles compétences sont importantes pour réussir dans un environnement d’examen numérique ? Quelles sont les ressources disponibles pour orienter les pratiques et façonner les stratégies d’enseignement ? Cette session de pré-conférence explorera la culture numérique, la familiarisation, les mises à l’essai, les examens, les examens d’entraînement et la préparation pour les examens sur ordinateur. Les participants examineront comment utiliser au mieux les spécimens d’examens, les barèmes de notation, les travaux d’élèves et les rapports pédagogiques. Ils pourront ainsi orienter les résultats issus de l’évaluation électronique de façon à influencer de manière positive l’enseignement et l’apprentissage en classe (ainsi que la politique et la pratique de l’établissement). Les activités et les activités d’apprentissage mettront l’accent sur les façons de maintenir et de renforcer l’alignement entre l’évaluation et le cadre pédagogique du PEI.

À propos des intervenants

Robert Harrison

Robert Harrison

Robert Harrison est le responsable en chef du développement du PEI à l’IB. Avant de rejoindre l’IB en tant que responsable de l’engagement mondial, M. Harrison a travaillé comme éducateur spécialisé et responsable d’une équipe enseignante dans divers établissements scolaires publics aux États-Unis. Il a dirigé la révision du profil de l’apprenant de l’IB et la mise en œuvre du cadre pédagogique du PEI révisé de 2012. En tant que membre du conseil pour le projet « Une nouvelle page pour le PEI » de l’IB et membre du groupe de travail sur l’évaluation électronique du PEI, il dirige le développement pédagogique de l’évaluation électronique du PEI.

 

Gareth Hegarty
Gareth Hegarty

Gareth Hegarty dirige la nouvelle équipe d’évaluation du PEI pour l’IB à Cardiff, au Royaume-Uni, qui est en train de développer de nouvelles dispositions en matière d’évaluation pour le PEI, notamment les remarquables examens sur ordinateur. Auparavant, M. Hegarty a dirigé l’évaluation pour diverses matières : individus et sociétés, les arts et le tronc commun du Programme du diplôme. Il a également été responsable de matière pour la chimie. Il a rejoint l’IB après dix années passées dans l’enseignement et la direction d’établissements scolaires au Royaume-Uni, aux Pays-Bas et en Russie.

Évoluer en tant qu’établissement proposant le continuum des programmes de l’IB en Espagne

Alan Wrafter, Maripé Menéndez et Luis Rey Goñi
(Cette session sera présentée en espagnol.)

Cette session de pré-conférence est liée au thème de la conférence « Apprendre ensemble », dans la mesure où elle présente les différentes approches adoptées par les établissements scolaires pour élargir leur offre de programmes de l’IB dans des contextes aussi divers qu’il en existe en Espagne. Un atelier pratique permettra d’examiner la façon de créer une structure scolaire et de direction efficace afin de développer avec succès un établissement proposant les quatre programmes de l’IB aux élèves âgés de 3 à 19 ans. L’atelier se penchera sur la façon d’organiser des réunions interdisciplinaires et entre différents départements, des activités de perfectionnement professionnel pour les enseignants et les membres de la direction et sur la façon d’aligner les programmes d’études. Une attention particulière sera accordée à la manière de mettre en œuvre le PEI, avec des résultats revus à la hausse passant d’une approche basée sur la mémorisation à une approche fondée sur l’acquisition de compétences.

À propos des intervenants
Alan Wrafter

Alan Wrafter            

Alan Wrafter travaille au sein du département des services aux établissements à l’IB et veille sur les intérêts de plus de 800 établissements proposant le Programme du diplôme et de 30 établissements proposant le POP. M. Wrafter soutient le travail de nombreux établissements proposant les quatre programmes de l’IB dans la région Afrique, Europe et Moyen-Orient.  Il a travaillé pendant neuf ans en Espagne au sein d’équipes de direction en tant que directeur du deuxième cycle secondaire, coordonnateur du Programme du diplôme et enseignant.  M. Wrafter a également été coordonnateur avec le British Council, et sa carrière dans le domaine de l’éducation internationale l’a amené à travailler en Australie, en Indonésie et en Irlande.

Maripe Mendenez
Maripé Menéndez

Maripé Menéndez est actuellement responsable régionale du développement et de la reconnaissance pour l’Espagne, le Portugal et l’Andorre. En plus de son travail à l’IB, elle est professeure associée en recherche en marketing à la IE Business School et à la IE University. Elle est également membre du groupe de recherche sur les politiques de l’éducation supranationales à l’Université autonome de Madrid. Elle a passé la majeure partie de sa carrière dans le domaine de l’éducation à Madrid, New York et Genève.

Les processus d’autorisation et d’évaluation de l’IB en tant qu’expériences d’apprentissage

Margareth Harris, Vedrana Pavletic, Fiona Clark, Katrin Fox, John Sauer et Roseline Muchiri
(Cette session sera présentée en anglais.)

La candidature, l’autorisation et l’évaluation sont des phases essentielles du processus de qualité garantissant la mise en œuvre et le développement des programmes de l’IB. Cette session de pré-conférence est destinée aux membres de la direction et aux coordonnateurs. Elle fournira un espace de collaboration ainsi que la possibilité d’utiliser différentes stratégies et différents outils pour préparer l’autorisation et l’évaluation, et pour élaborer un plan d’amélioration.

Cette session sera l’occasion de partager et d’évaluer des questions de réflexion et des sujets de discussion, des exemples de documents et de preuves à préparer et des stratégies visant à soutenir une participation réussie de la communauté scolaire à ce processus.

À propos des intervenants
 Margareth Harris
Margareth Harris 

Avant de rejoindre la division des services aux établissements en tant que responsable du PEI, Margareth Harris a travaillé au sein de la division des études mondiales de l’IB comme responsable du programme d’études et de l’évaluation pour les langues. Elle a participé à la révision et au développement du PEI 2014, qu’elle a suivi du début à la fin (depuis les prémices jusqu’à la parution des publications finales et à la mise en œuvre du projet dans les établissements scolaires). Mme Harris a travaillé dans de nombreux contextes scolaires en tant qu’enseignante du PP, du PEI et du Programme du diplôme, coordinatrice du PEI, réviseuse de notation, coordinatrice de projets personnels et de projets de service communautaire et déléguée lors des visites d’établissement et animatrice d’atelier.

Vedrana Pavletić

 

Vedrana Pavletić

Vedrana Pavletić dispose d’une expérience professionnelle dans les arts et les sciences humaines. Au cours des dix dernières années, Mme Pavletić a assumé de nombreux rôles de professionnelle de l’éducation de l’IB dans les régions Afrique, Europe et Moyen-Orient et Asie-Pacifique de l’IB avant de rejoindre l’équipe des services aux établissements pour le PEI au sein du centre mondial de l’IB à La Haye. Mme Pavletić possède une bonne connaissance des systèmes éducatifs des pays d’Europe centrale et de l’est, et elle a acquis de l’expérience dans de nombreux contextes de cette région.

Katrin Fox
Katrin Fox
Katrin Fox est actuellement responsable des services aux établissements pour le Programme du diplôme, de la région Afrique, Europe et Moyen-Orient. Mme Fox les soutient durant les processus d’autorisation et d’évaluation. Mme Fox possède une vaste expérience acquise dans des établissements publics, semi-publics et privés ainsi qu’au sein de différents contextes culturels et de communautés scolaires où elle a rempli plusieurs rôles : chef d’établissement, enseignante, consultante, examinatrice, co-auteure d’un manuel d’allemand B et déléguée lors des visites d’établissement.
Fiona Clark
Fiona Clark

L’engagement de Fiona Clark aux côtés de l’IB remonte à 1995, lorsqu’elle a commencé à enseigner la chimie pour le Programme du diplôme dans des établissements au Canada et aux Bermudes. Membre du réseau de collaborateurs de l’IB (IBEN), Mme Clark a rempli les rôles d’examinatrice, d’animatrice d’atelier, de déléguée lors des visites d’établissement, de consultante et de lectrice (personne examinant les candidatures des établissements). En 2010, Mme Clark a rejoint le centre mondial de l’IB à La Haye (région Afrique, Europe et Moyen-Orient) en tant que responsable des programmes d’études pour les matières du groupe 4. Depuis 2013, elle exerce ses fonctions au sein de l’équipe des services aux établissements proposant le Programme du diplôme. Elle a également travaillé sur plusieurs publications concernant les sciences du PEI et du Programme du diplôme.

Fiona Clark
Roseline Muchiri

Avant de rejoindre la région Afrique, Europe et Moyen-Orient de l’IB en tant que responsable adjointe du PP, Roseline Muchiri travaillait déjà dans le cadre du PP comme enseignante et coordonnatrice de langue pour une école du monde de l’IB au Kenya. Mme Muchiri dispose donc d’une vaste expérience de la mise en œuvre du programme et joue divers rôles pour soutenir les établissements scolaires proposant le PP dans la région.

John Sauer
John Sauer

John Sauer a occupé diverses fonctions au sein de nombreux établissements scolaires internationaux, depuis le poste d’enseignant jusqu’à celui de chef d’établissement. M. Sauer a enseigné le PP, le PEI et le Programme du diplôme et possède une vaste expérience de ces programmes. Il a rejoint l’IB en 2011.

Concevoir un apprentissage juste-à-temps mixte (Innovation Lab)

Stanley Burgoyne et Analourdes Herrera
(Cette session sera présentée en anglais et, simultanément, trois webinaires auront lieu en anglais, en espagnol et en français.)

Grâce à cette session de l’Innovation Lab, les participants examineront la créativité et le travail de conception qui sous-tendent le perfectionnement professionnel de l’IB et repartiront avec des applications concrètes qu’ils pourront mettre en œuvre dans leur salle de classe ou dans le cadre des pratiques propres à leur établissement. Les animateurs de l’Innovation Lab adopteront une approche pratique de la réflexion conceptuelle et du prototypage rapide. Ainsi, les participants approfondiront leur compréhension des approches d’apprentissage mixte pour les enseignants, les chefs d’établissement et les coordonnateurs.  Les approches d’apprentissage mixte comprendront un webinaire en direct et un modèle de conception portant sur la façon dont nous assimilons les expériences d’apprentissage en ligne.

À propos des intervenants
Stanley Burgoyne

Stanley Burgoyne est responsable en chef du perfectionnement professionnel global pour le PEI depuis 2010 et travaille au centre mondial de l’IB à Bethesda.  En tant que responsable du programme pour la stratégie et le développement commercial de l’apprentissage des adultes dans les trois régions de l’IB (Amériques, Asie-Pacifique et Afrique, Europe et Moyen-Orient), M. Burgoyne a été l’architecte du perfectionnement professionnel requis et supplémentaire. Il a également participé à des projets de sensibilisation en Pologne, en Roumanie, en Malaisie et en Arabie saoudite. M. Burgoyne se réjouit de retrouver ses collègues du perfectionnement professionnel en ligne de La Haye afin de présenter une approche collaborative du traitement, de la conception et du développement de produit, qui est la marque de fabrique du perfectionnement professionnel global de l’IB.

Analourdes Herrera

Originaire de San Diego, en Californie, Analourdes Herrera a rejoint l’IB en 2011. Elle est titulaire d’un diplôme universitaire de deuxième cycle en gestion publique et d’un diplôme universitaire de premier cycle en politique internationale, commerce et culture. Passionnée par l’innovation et la conception de l’apprentissage, Mme Herrera a travaillé pendant plus de 11 ans dans le domaine de l’apprentissage en ligne, l’apprentissage mixte et le renforcement des capacités au sein d’organisations internationales, notamment les Nations Unies. Mme Herrera est la responsable de la conception du perfectionnement professionnel en ligne de l’IB et travaille au centre mondial de l’IB à La Haye, aux Pays-Bas.

Les approches de l’enseignement et de l’apprentissage dans le Programme à orientation professionnelle (POP)

Dominic Robeau, Chantell Wyten et Jon Halligan
(Cette session sera présentée en anglais.)

Le POP, qui est le quatrième et plus récent programme de l’IB, connaît une croissance rapide dans le monde entier. Le programme est désormais proposé dans 115 écoles du monde de l’IB. Au cours de cette session, les participants examineront les approches de l’enseignement et de l’apprentissage enseignées dans le POP et discuteront de toute une gamme de méthodes d’enseignement et d’apprentissage efficaces provenant de toute la région. Cette session est destinée à ceux qui découvrent le POP ou qui veulent en apprendre davantage en échangeant leurs pratiques avec d’autres professionnels de l’éducation du POP.

À propos des intervenants

Dominic Robeau

Dominic Robeau

Dominic Robeau est responsable du programme d’études et du développement du POP. M. Robeau dispose de plusieurs années d’expérience en tant qu’enseignant et directeur pédagogique dans des établissements locaux et internationaux en Australie, en Indonésie et aux Émirats arabes unis. Formé à l’enseignement de la littérature anglaise au secondaire, il est titulaire de deux diplômes universitaires de deuxième cycle : le premier en littérature et communication en langue anglaise (Université de Murdoch, Australie) et le second en gestion et direction pédagogique (Université de Newcastle, Australie). Il a une solide expérience du PEI, du Programme du diplôme et du POP.

Chantell Wyten

Titulaire d’un diplôme universitaire de premier cycle en sciences de l’éducation (avec mention), Chantell Wyten est une professionnelle de l’éducation qui a beaucoup voyagé. Sa devise, « progression constructive et conscience internationale », l’a conduite jusqu’au poste de responsable des programmes d’études pour le POP. Auparavant, Mme Wyten a travaillé pendant cinq ans comme directrice des deux dernières années du secondaire et coordinatrice du POP dans un établissement scolaire au Royaume-Uni. Elle a aussi participé à la mise à l’essai du POP en tant que programme autonome. Mme Wyten a créé plusieurs ateliers en ligne et traditionnels destinés aux enseignants du POP. Elle s’intéresse particulièrement à l’intégration des matières du Programme du diplôme dans les offres de formation professionnelle, et ce, pour établir des passerelles avec les universités les plus réputées et de nombreux secteurs d’activité compétitifs.

Jon Halligan
Jon Halligan

Jon Halligan est le responsable du développement et de la reconnaissance pour la région Afrique, Europe et Moyen-Orient de l’IB. M. Halligan travaille au niveau régional avec des établissements scolaires pour élargir l’accès au POP, et avec divers secteurs d’activité et universités pour la reconnaissance du POP. M. Halligan travaille avec l’IB depuis 2003 et a rempli plusieurs rôles dont celui de coordonnateur du Programme du diplôme, du POP et du programme créativité, activité et service (CAS), de directeur adjoint et d’enseignant de la théorie de la connaissance (TdC). Il a partagé la plupart de son temps entre la Rashid School for Boys, la Jumeirah English Speaking School, et, plus récemment, la GEMS Wellington Academy, à Dubaï. Il est aussi membre de la Royal Society of Arts (RSA).

Le rôle de la politique d’intégrité intellectuelle de l’établissement dans le développement d’une éthique de l’intégrité en milieu scolaire

(Cette session sera présentée en anglais.)

Développer une culture d’intégrité intellectuelle va bien au-delà de la mise en œuvre d’une politique. Tous les acteurs participant à l’éducation des apprenants de l’IB doivent soutenir les élèves tout au long du processus d’apprentissage pour leur permettre de comprendre non seulement les aspects techniques d’un travail authentique, mais aussi les mérites d’un tel travail.

Au moyen d’un exercice de jeu de rôles, les participants comprendront les différents cas de mauvaise conduite ayant fait l’objet d’une enquête par l’IB ainsi que les sanctions appliquées. Un aperçu plus vaste leur sera présenté à l’aide de l’analyse de l’étude de l’IB sur l’intégrité intellectuelle et de l’analyse d’exemples de politiques d’intégrité intellectuelle.

Les participants seront invités à identifier les meilleures pratiques permettant de promouvoir l’intégrité intellectuelle dans leurs établissements. D’autres discussions portant sur l’enseignement et les stratégies de gestion fourniront des outils pour aider non seulement les élèves, mais aussi tous les membres de la communauté scolaire à comprendre qu’être « intègre » (tel qu’il est décrit dans le profil de l’apprenant de l’IB) est essentiel pour tous les programmes de l’IB.

 

 

À propos de Celina Garza

Celina Garza est la responsable de l’intégrité intellectuelle de l’IB. Elle travaille au centre de l’évaluation de l’IB, à Cardiff, au Royaume-Uni. Avant de rejoindre l’IB, en août 2010, Mme Garza était coordonnatrice du Programme du diplôme dans une école du monde de l’IB, au Mexique. Plus récemment, Mme Garza a organisé un concours sur l’intégrité intellectuelle et a invité des élèves du PEI, du Programme du diplôme et du POP à réaliser des courts métrages et à créer des affiches. Elle teste actuellement un nouveau logiciel permettant de vérifier l’authenticité du travail des élèves au moyen de recoupements.