Études sur le PP

La direction pédagogique dans le cadre du Programme primaire (2016)

Christopher Day, Andrew Townsend, Rupert Knight et Katherine Richardson

School of Education, Université de Nottingham

Cette étude explore les liens entre la direction des établissements scolaires et la mise en œuvre du Programme primaire (PP) du Baccalauréat International (IB). La recherche a été conduite dans six établissements présentant différents types de mise en œuvre du PP et situés dans six pays européens : Angleterre, Allemagne, Autriche, Italie, Pays-Bas et Suède. Les chercheurs ont utilisé un modèle à méthodes mixtes reposant sur des études de cas à perspectives multiples, et ont mené des enquêtes auprès du personnel ainsi que des entretiens approfondis. Les résultats suggèrent que les membres de la direction faisaient preuve d’un attachement solide et passionné aux valeurs de l’IB. De plus, les établissements dont les directeurs ont eux-mêmes enseigné le PP sont plus susceptibles de mettre en œuvre les valeurs et les pratiques du PP. Les résultats montrent aussi que, d’une manière générale, le coordonnateur du PP était perçu comme étant plus directement concerné par le travail des enseignants et par la mise en œuvre du PP, alors que le directeur de section était considéré comme étant responsable des aspects stratégiques globaux de la direction de l’établissement. Enfin, la mise en place du PP est davantage susceptible de réussir lorsque le coordonnateur du PP fait partie d’une équipe de direction générale et se voit accorder le temps nécessaire pour piloter la formation et le perfectionnement professionnel continu des enseignants du PP.

Résumé de la recherche pdf
Rapport complet (disponible en anglais uniquement) pdf

Le Programme primaire du Baccalauréat International en Aotearoa (Nouvelle-Zélande) : étude de cas d’une innovation à l’échelle de l’établissement (2016)

Saville Kushner, Acacia Cochise, Matthew Courtney, Claire Sinnema et Gavin Brown

Faculté de l’éducation, Université d’Auckland

Cette étude porte sur le Programme primaire (PP) du Baccalauréat International (IB) en Aotearoa (Nouvelle-Zélande). Au moment où cette étude a été menée, il y avait 14 établissements scolaires publics et privés proposant le PP en Nouvelle-Zélande. À l’exception d’un seul établissement, tous accueillaient des populations scolaires au statut économique relativement élevé. Les chercheurs ont procédé à des observations en classe, mené des entretiens avec des élèves et des professionnels de l’éducation, effectué des analyses documentaires et une analyse des données sur la réussite scolaire, et organisé des ateliers avec des chefs d’établissement et des coordonnateurs pour vérifier ces données. Les résultats de l’analyse des tests standardisés indiquent que la réussite scolaire dans les établissements proposant le PP est généralement supérieure à celle dans d’autres établissements appartenant à un décile élevé à l’échelle nationale. De plus, bien que largement compatibles, le New Zealand Curriculum (NZC ou programme d’études néo-zélandais) et le PP diffèrent sur quelques points, notamment au niveau de la sensibilité internationale, la recherche et l’action sur lesquelles le PP met l’accent. Les chercheurs ont mis en évidence un certain nombre de constatations importantes fondées sur les observations faites dans les établissements, notamment l’accent mis sur l’apprentissage reposant sur la recherche, une approche constructiviste des connaissances et des interactions entre les réalités mondiales et locales. Les élèves ont également fait preuve d’une grande proactivité dans leur propre apprentissage et les enseignants ont souvent joué le rôle de facilitateurs du processus d’apprentissage. Finalement, les auteurs concluent que, bien que la plupart des établissements proposant le PP offrent leurs services à des populations scolaires issues de déciles relativement élevés, un programme d’études fondé sur la recherche serait aussi probablement profitable aux établissements et aux élèves des déciles inférieurs.

Résumé de la recherche pdf
Rapport complet (disponible en anglais uniquement) pdf

Étude de cas à méthodes mixtes sur le Programme primaire de l’IB dans quatre établissements scolaires de Colombie (2015)

Jessica Nina Lester et Chad R. Lochmiller, Université de l’Indiana

Cette étude de cas à méthodes mixtes avait pour objectif d’examiner les perceptions des enseignants, des élèves et des membres de la direction ainsi que les méthodes de travail et d’apprentissage en vigueur au sein de quatre établissements scolaires proposant le Programme primaire (PP) en Colombie. L’équipe de recherche a organisé des entretiens individuels et des groupes de discussion avec des membres de la direction, des enseignants et des élèves. Les membres de l’équipe ont aussi assisté à des cours en tant qu’observateurs et visité les installations des établissements scolaires. Ils ont également rassemblé de la documentation et effectué une enquête auprès d’un échantillon d’élèves âgés de 10 à 12 ans. Les membres de la direction ont indiqué qu’il était difficile de trouver des enseignants qualifiés pour enseigner de manière efficace un programme bilingue, transdisciplinaire et fondé sur la recherche. Par conséquent, les membres de la direction avaient le sentiment que la supervision des enseignants et le perfectionnement professionnel continu étaient essentiels pour assurer le succès de la mise en œuvre du programme. Ce besoin en soutien durable et en ressources était partagé par les enseignants, particulièrement en ce qui concerne l’enseignement bilingue au sein du cadre pédagogique du PP. Les élèves ont décrit leurs enseignants comme étant les principaux moteurs des expériences scolaires positives qu’ils avaient vécues. Ils ont placé les pratiques pédagogiques des enseignants, ainsi que leur façon d’être au sein et en dehors de la salle de classe, au centre de ce qui rend leur établissement unique.

Résumé de recherche pdf
Rapport complet (disponible en anglais uniquement) pdf

Le Programme primaire du Baccalauréat International dans les établissements d’enseignement primaire publics de l’État de Victoria (Australie) (2014)

Annette Gough, Brian Sharpley, Sandra Vander Pal et Michele Griffiths, RMIT University

L’objectif de cette étude était de mesurer l’influence de la mise en œuvre du Programme primaire (PP) du Baccalauréat International sur les résultats des élèves, la pratique pédagogique et la culture scolaire dans les 13 établissements d’enseignement primaire publics de l’État de Victoria qui ont été autorisés à proposer le programme. Les données du NAPLAN (National Assessment Program – Literacy and Numeracy, programme national d’évaluation – compétences de base en lecture, en écriture et en calcul) provenant de ces 13 établissements ont été analysées dans cette étude. Pour compléter les données du NAPLAN accessibles au public, l’équipe de recherche a aussi mis au point une enquête destinée aux directeurs, aux enseignants et aux élèves. Enfin, pour peindre un tableau plus riche de la mise en œuvre et de l’influence du PP dans les établissements scolaires publics, trois études de cas ont été réalisées. Les résultats des élèves de 3e et de 5e année du PP aux tests du NAPLAN réalisés en 2012 pour les compétences de base en lecture et en calcul dans les 13 écoles du monde de l’IB étaient plus élevés que la moyenne australienne, à l’exception d’un établissement, en calcul. Selon tous les directeurs et les enseignants des établissements participants, le PP a contribué à l’apprentissage des élèves, en particulier à leur réussite scolaire, au développement des qualités du profil de l’apprenant et à leur motivation. Les élèves ont aussi eu un avis positif sur leurs occasions d’apprentissage, l’influence de l’enseignant et l’environnement scolaire.

Résumé de recherche
Rapport complet (disponible en anglais uniquement)

L’éducation préscolaire dans le Programme primaire : stratégies de mise en œuvre et résultats du programme (2014)

Anne-Marie Morrissey, Elizabeth Rouse, Brian Doig, Edlyn Chao et Julianne Moss, School of Education, Université Deakin

Cette étude s’appuyant sur une combinaison de diverses méthodes se penche sur les stratégies de mise en œuvre et les résultats de l’apprentissage des élèves dans l’éducation préscolaire du Programme primaire. Des chercheurs de l’Université Deakin ont évalué les processus et résultats de quatre programmes d’éducation préscolaire, deux à Singapour et deux à Melbourne (Australie). Ils ont recueilli des données qualitatives à l’aide d’observations en classe, de dessins et de travaux écrits produits par les élèves et d’entretiens avec les professionnels de l’éducation, les coordonnateurs et les parents. Des données quantitatives ont été recueillies en évaluant la littératie des élèves, le développement de la préparation à l’école et les compétences d’apprentissage. Les résultats ont montré que trois de ces quatre programmes d’éducation préscolaire contribuent au développement des qualités du profil de l’apprenant au travers d’un apprentissage basé sur la recherche et d’approches basées sur le jeu ; le quatrième établissement (situé à Singapour) se situe encore dans une phase de développement de la mise en œuvre du programme. L’étude a suggéré que les compétences de littératie étaient plutôt bien développées dans tous les établissements, que les élèves avaient des niveaux comparables ou meilleurs pour ce qui est de la préparation à l’école et que les compétences d’apprentissage développées par les élèves étaient supérieures à celles d’un échantillon comparatif.

Résumé de la recherche
Rapport complet (en anglais)

La culture scientifique dans le Programme primaire (PP) du Baccalauréat International : résultats du National Sample Assessment in Science Literacy (2014)

Coral Campbell (professeure agrégée), Gail Chittleborough (docteure), Wendy Jobling (docteure), Russell Tytler (professeur) et Brian Doig (docteur), School of Education, Université Deakin

Ce projet de recherche, mené par l’Université Deakin, visait à mesurer la culture scientifique d’un échantillon d’élèves du Programme primaire (PP) du Baccalauréat International (IB) au sein d’établissements scolaires situés en Australie. Pour ce faire, des élèves du PP en 6e année inscrits dans dix établissements scolaires différents (établissements publics, privés, urbains et ruraux) ont passé le test du NAP-SL (National Sample Assessment in Science Literacy, programme d’évaluation de la culture scientifique d’un échantillon national) de l’année 2012. Les tests des élèves de l’IB ont été analysés et comparés aux résultats nationaux du NAP-SL de 2012 et aux niveaux de compétences établis en Australie (Australian Proficiency Standards). Le niveau de compétences des élèves du PP était généralement plus élevé que les niveaux nationaux ; 83,3 % des élèves de l’IB ayant réalisé le test ont démontré un niveau de compétences égal ou supérieur à celui suggéré pour la 6e année, contre 51,4 % pour les élèves des programmes nationaux ayant passé le test en 2012. Les résultats par sexe des élèves du PP étaient plus élevés que les niveaux de compétences en culture scientifique et les résultats au NAP-SL des élèves garçons et filles des programmes nationaux. L’étude a également montré que les écoles du monde de l’IB publiques dispensant le PP ont obtenu des résultats supérieurs à ceux des écoles du monde de l’IB privées, et que les établissements en milieu urbain ont eu de meilleurs résultats que les établissements ruraux. Enfin, dans tous les États, les établissements dispensant le PP ont globalement obtenu de meilleurs résultats que les résultats nationaux au NAP-SL.

Résumé de recherche
Rapport complet (disponible en anglais uniquement)

Consulter d’autres études :

Analyse comparative du Programme primaire (PP) et du Programme d’éducation intermédiaire (PEI) du Baccalauréat International dans le contexte du système éducatif de l’Inde (2016)

National Recognition Information Centre au Royaume-Uni (UK NARIC)

Le Baccalauréat International (IB) a demandé au National Recognition Information Centre au Royaume-Uni (UK NARIC) de réaliser une analyse comparative de deux programmes de l’IB – le Programme primaire (PP) et le Programme d’éducation intermédiaire (PEI) – dans le contexte du système éducatif de l’Inde. Le but de cette étude était de comparer les philosophies, les objectifs et les principes qui fondent les systèmes éducatifs de l’IB et de l’Inde. Les chercheurs ont effectué un travail d’analyse documentaire à partir des guides pédagogiques, des programmes d’études et des cadres de l’évaluation publiés par l’IB et les organismes éducatifs indiens. Dans l’ensemble, les principales conclusions issues des trois analyses réalisées mettent en évidence des similarités nettes entre, d’une part, le PP et le PEI et, d’autre part, le système éducatif de l’Inde. De plus, il existe de nombreux principes et objectifs communs ainsi qu’une compatibilité des cadres pédagogiques, ce qui doit permettre aux écoles du monde de l’IB situées en Inde de mettre en œuvre le PP et le PEI en s’accordant avec les objectifs, les valeurs et les exigences du programme d’études du National Curriculum Framework (NCF) et des organismes éducatifs indiens.

Résumé de la recherche
Rapport complet de la recherche (en anglais)

Les sciences naturelles dans le Programme primaire : alignement entre le programme du Baccalauréat International et le programme d'études national australien (2015)

Nigel Bagnall, Rachel Wilson et Agnes Hu, Université de Sydney

Cette étude examine, en se concentrant spécifiquement sur l'enseignement et l'apprentissage des sciences naturelles, la manière dont les établissements scolaires de divers États australiens ont incorporé les exigences de leur programme d'études national au cadre pédagogique du Programme primaire (PP) de l'IB. Les chercheurs ont effectué une analyse comparative des programmes d'études. Celle-ci contenait à la fois des analyses de documents et des entretiens, afin de clarifier, d'analyser et d'exposer les liens entre les sciences naturelles du PP et le domaine d'apprentissage du programme d'études scientifiques australien. L'étude indique qu'au sein des établissements d’enseignement primaire australiens aucun obstacle majeur n'entrave l'incorporation des exigences d'enseignement et d'apprentissage du cours de sciences naturelles du PP à celles du programme d'études national, du début du cursus à la 6e année. Bien qu'il existe quelques différences substantielles, principalement liées au contenu abondant que couvre le programme d'études australien, les sciences naturelles du PP et le domaine d'apprentissage du programme d'études scientifiques australien sont plutôt bien alignés, notamment en ce qui concerne les compétences que les élèves développent.

Rapport complet (disponible en anglais uniquement) pdf

Caractéristiques et contexte du développement de l’auto-efficacité et de l’autorégulation des élèves du Programme primaire (PP) (2015)

Anastasia Kitsantas et Angela D. Miller, Université George Mason

L’objectif de cette étude était d’examiner l’auto-efficacité et l’autorégulation des élèves inscrits au Programme primaire (PP) du Baccalauréat International (IB), notamment en mathématiques. Elle visait également à examiner la mesure dans laquelle les pratiques des enseignants favorisaient l’autorégulation et influençaient les croyances des élèves en matière d’auto-efficacité. Cette étude s’est déroulée en trois phases et comprenait des entretiens, des observations en classe et des enquêtes afin d’étudier l’auto-efficacité et l’autorégulation dans des classes du PP aux États-Unis. L’établissement d’objectifs, le contrôle/suivi, la collaboration et la réflexion sont apparus comme de bonnes pratiques d’autorégulation qui favorisent l’apprentissage. En outre, les constatations ont montré que les bons élèves menaient une réflexion plus stratégique avant, pendant et après les tâches de résolution de problèmes en mathématiques que les élèves moyens ou médiocres. Dans leur conclusion, les auteures font plusieurs recommandations à l’intention des enseignants et des établissements scolaires, qui leur permettront d’améliorer l’auto-efficacité et l’autorégulation des élèves dans le contexte de l’apprentissage et de l’enseignement des mathématiques.

Résumé de la recherche pdf
Rapport complet (disponible en anglais uniquement) pdf

Influence du Programme primaire du Baccalauréat International sur la réussite des élèves : données recueillies dans le Michigan et en Caroline du Nord (États-Unis) (2015)

Steven W. Hemelt

Université de la Caroline du Nord, Chapel Hill (États-Unis) Cette étude avait pour objectif d’évaluer l’influence du Programme primaire (PP) du Baccalauréat International (IB) sur la réussite scolaire des élèves dans deux États américains : le Michigan et la Caroline du Nord. Le chercheur a utilisé des données administratives longitudinales couvrant la période comprise entre 2005-2006 et 2011-2012 pour examiner les effets du PP sur les résultats scolaires des élèves de 3e et de 5e année par rapport aux autres élèves de ces années ne suivant pas ce programme. Dans le Michigan, les données montrent que le PP a stimulé de façon modérée les résultats des élèves de 3e année en mathématiques. L’étude n’a pas permis de déterminer d’influence sur les résultats des élèves de 3e année en lecture. Toujours dans le Michigan, les élèves de 5e année suivant le PP et ceux qui ne suivaient pas ce programme ont obtenu des résultats similaires en mathématiques, lecture et science. Les données suggèrent que, dans le Michigan, le PP profiterait davantage aux filles et aux élèves bénéficiant de repas scolaires gratuits ou à prix réduit qu’aux garçons et aux élèves ne bénéficiant pas de ce type de repas. En Caroline du Nord, le PP a eu une incidence négative sur les résultats des élèves de 3e et de 5e année en mathématiques, qui semble être due principalement aux effets négatifs produits par le programme sur les résultats des garçons dans cette matière. Aucune influence n’a été détectée sur les résultats des élèves de 3e ou de 5e année en lecture. Enfin, dans le Michigan comme en Caroline du Nord, les résultats en lecture des élèves de 3e année économiquement défavorisés se sont améliorés grâce au PP.

Résumé de recherche pdf
Rapport complet (disponible en anglais uniquement) pdf

Mise en œuvre et impact du PP en Inde (2013)

Département d’éducation et de psychologie, Maharaja Sayajirao University of Baroda, Inde

L’objectif de ce projet est d’étudier l’influence du PP et de sa mise en œuvre sur l’enseignement, l'apprentissage et la scolarité en Inde.Les méthodes mixtes utilisées dans le cadre de cette recherche s’appuient sur des enquêtes, des entretiens et des observations réalisés en vue d’examiner les facteurs notables qui poussent les établissements scolaires en Inde à adopter le PP ainsi que les facteurs de réussite et les difficultés rencontrées par les établissements.L’étude analyse également comment et dans quelle mesure l'adoption du PP contribue à la culture, aux pratiques pédagogiques et aux résultats d'apprentissaged’un établissement.Afin d’atteindre ces objectifs, 11 instruments de recherche ont été appliqués à un échantillon de 12 écoles du monde de l’IB dispensant le PP,ce qui a permis de recueillir à la fois des données quantitatives et qualitatives.En tout, 16 membres de la direction pédagogique (chefs d’établissement et coordonnateurs du programme), 79 enseignants, 368 élèves et 96 parents ont participé à l’étude.Les résultats de la recherche ont révélé les points suivants : un sentiment de confiance et de respect existe entre les enseignants et les membres de la direction pédagogique ; l’enseignement au sein des établissements dispensant le PP est généralement « de qualité » ou « efficace » ; les enseignants sont en général satisfaits de leur poste, ils montrent une bonne autoefficacitépar rapport aux matières mais ont le sentiment d’être moins capables d’impliquer la communauté ; les élèves font preuve d’une bonne intelligence émotionnelle ; et les parents se sentent impliqués dans le programme et satisfaits par rapport à ce dernier.Les défis à relever au niveau du PP en Inde qui ont été révélés par cette recherche concernent notamment des difficultés pour les enseignants à gérer leur temps face à une charge de travail lourde, un nombre insuffisant d'enseignants formés aux programmes internationaux et la nécessité d'une meilleure reconnaissance du programme dans le pays.

Résumé de la recherche
Rapport d'ensemble (disponible en anglais uniquement)

Résultats des élèves du PP et du PPCS à l’International Schools’ Assessment (ISA, programme d'évaluation des établissements scolaires internationaux, ISA) : Phase II, 2010 – 2011 (2012)

Ling Tan et Yan Bibby, Australian Council for Educational Research (ACER, conseil australien sur la recherche en éducation)

En 2009, l’IB a confié à l’Australian Council for Educational Research, ACER (Conseil australien pour la recherche en éducation) la réalisation d’une étude sur les résultats des élèves du PP et du PPCS par rapport à son programme ISA, qui évalue les établissements scolaires internationaux. L’ISA examine les résultats des élèves des niveaux 3 à 10 (élèves âgés de 8 à 15 ans environ) en mathématiques, lecture, écriture informative et écriture narrative. L’évaluation de la lecture et des mathématiques repose sur les programmes cadres de l’enquête PISA (programme d’évaluation internationale des élèves) de l’OCDE, reconnus à l’échelle internationale. À la suite de cette enquête, l’IB a de nouveau collaboré avec l’ACER afin de mieux documenter la réussite des élèves par rapport à l’ISA sur la période 2009 – 2011 et d’étudier les perceptions, les attitudes et le bien-être des élèves de l’IB par le biais de questionnaires remplis par ces derniers. L’échantillonnage constitué pour cette étude comprenait 270 établissements scolaires (dont 117 dispensant le PP et 86 dispensant le PPCS), ce qui représentait un total de 50 714 élèves scolarisés dans des écoles internationales, dont 68 % d’élèves de l’IB. L’analyse des résultats a montré que, de façon globale, les élèves du PP et du PPCS obtenaient de meilleurs résultats que les élèves ne suivant pas les programmes de l’IB, ceci dans les quatre domaines évalués et pour de nombreux niveaux. En moyenne, les scores obtenus à l’ISA par les élèves des niveaux 9 et 10 de l’IB se sont aussi avérés nettement supérieurs aux scores moyens de l’enquête PISA 2009 de l’OCDE en mathématiques et en lecture. Une analyse croisée a montré que les écarts de niveaux entre établissements étaient moins marqués pour les établissements dispensant les programmes de l’IB que pour les autres dans les quatre domaines évalués par l’ISA. Ceci implique que les établissements dispensant les programmes de l’IB sont plus homogènes que les autres pour ces quatre domaines. Des taux d’accord élevés ont été observés parmi les élèves de l’IB suivant le PP et le PPCS pour l’ensemble des aspects couverts par les questionnaires du primaire et du secondaire.

Résumé de la recherche
Rapport d'ensemble (disponible en anglais uniquement)

Évaluation des programmes du Baccalauréat International dans les établissements scolaires texans (2010)

Jacqueline R. Stillisano et. al., State of Texas Education Research Center, Texas A&M University

Cette étude se penche sur les effets du PP et du PAI dans les établissements scolaires du Texas. Elle n'a pas révélé de différences significatives entre les écoles du monde de l'IB et les autres établissements en ce qui concerne le niveau en mathématiques et en lecture, mesuré selon le Texas Assessment of Knowledge and Skills (outil d’évaluation des connaissances et compétences de l’État du Texas). Toutefois, des observations structurées de classes ont permis de constater que, dans les classes de l'IB, les pratiques d'enseignement ainsi que le comportement et les activités des élèves étaient souvent meilleures que dans les autres classes. Les auteurs de l'étude en concluent que, si l’on pourrait en déduire que, d’une manière générale, les écoles du monde de l’IB assurent un enseignement d’une meilleure qualité que les autres établissements scolaires, elles ne mettent pas toutes en œuvre le programme de la même façon, et certaines d’entre elles font plus souvent appel que d’autres aux meilleures pratiques d’enseignement. . Les effets positifs de l'IB, comme l'ont indiqué des enseignants et des membres de la direction dans les études de cas, sont l'augmentation de la collaboration entre les enseignants, l'efficacité de l'évaluation, l'amélioration de la motivation des élèves à apprendre, le développement de compétences de pensée critique et l'accroissement de l'ouverture des élèves au monde et aux cultures. Ces mêmes personnes ont recensé les difficultés suivantes : le recrutement et la conservation du personnel, l’obtention d’un équilibre entre les exigences de l'IB et celles de l'État ou du district scolaire, le temps nécessaire aux formalités administratives et à la planification des cours en commun, la difficulté du programme et la charge de travail pour les élèves, ainsi que le manque de soutien des parents et des enseignants du district .

Résumé de la recherche (en anglais)

Résultats des élèves du PP et du PPCS à l'International Schools’ Assessment (ISA, programme d’évaluation des établissements scolaires internationaux) (2010)

Ling Tan et Yan Bibby, Australian Council for Educational Research (ACER, conseil australien sur la recherche en éducation)

Cette étude, menée par l’ACER (conseil australien sur la recherche en éducation) a évalué les résultats des élèves du PP et du PPCS de l’IB à l’ISA (programme d’évaluation des établissements scolaires internationaux), par rapport à des élèves ne suivant pas un programme de l’IB. L’ISA évalue les élèves des années 3 à 10 sur quatre domaines : la littératie mathématique, la lecture, la rédaction narrative et la rédaction d’exposés. L’évaluation de la littératie mathématique et de la lecture repose sur le programme international de l’OCDE pour le suivi des acquis des élèves (PISA). L’échantillon d'élèves évalués était composé d’élèves de l’IB (au nombre de 23 575) et d’autres élèves (au nombre de 14 317) provenant d’Asie, d’Océanie, d’Europe, d’Afrique et du continent américain et ayant participé à l’ISA en 2007 – 2008 et en 2008 – 2009. Dans l’ensemble, et malgré quelques différences régionales, les résultats indiquent que les élèves du PP et du PPCS de l’IB ont mieux réussi que les élèves ne suivant pas un programme de l’IB dans ces quatre domaines et dans la plupart des années concernées. Les résultats les plus probants ont été remarqués pour les élèves de 10e année concernant les mathématiques et la rédaction d’exposés. Les notes obtenues à l’ISA par les élèves de l’IB en 9e et 10e années en mathématiques et en lecture sont également très satisfaisantes en comparaison avec les critères du PISA. Cependant, il n’a pas été possible de prouver que les élèves provenant d’écoles du mondes de l’IB autorisées depuis une longue période ont obtenu de meilleurs résultats, et aucune tendance marquée n’est apparue concernant les résultats des élèves provenant d’un établissement proposant le continuum des programmes de l’IB par rapport à ceux issus d’une école proposant un ou deux programmes.

Résumé de la recherche (disponible uniquement en anglais)

Étude de terrain sur le Programme primaire (2009)

Jori Hall, Tracy Elder, et coll., centre de l'évaluation et des politiques en matière d'éducation de l'université de Géorgie

Cette recherche sur les processus d'autorisation et de mise en œuvre du Programme primaire (PP) dans des écoles géorgiennes s'est appuyée à la fois sur un sondage en ligne et sur des études de cas approfondies. Elle a pour but de donner des pistes pouvant servir à améliorer le travail effectué par l'IB et à orienter les efforts des établissements souhaitant proposer le PP. En étudiant la manière dont les établissements scolaires passent du statut d'établissement intéressé à celui d'établissement candidat, puis d'école du monde de l'IB autorisée à dispenser le PP, cette recherche a montré que le soutien offert au niveau du district scolaire était important. Elle a également mis en évidence le fait que ces établissements ont renforcé le lien entre les enseignants et les parents en constituant un réseau avec d'autres écoles du monde de l'IB, en envoyant des enseignants à des ateliers de l'IB et en rencontrant différents groupes d’interlocuteurs. En ce qui concerne la mise en œuvre du PP, cette étude a identifié six stratégies portant leur fruit : une méthode immersive à l'échelle de l'établissement, la planification basée sur la collaboration, la formation continue, la disponibilité des ressources, des stratégies promouvant l'implication de la communauté et le soutien de la direction de l'établissement. Cette recherche a également permis de repérer des défis : des ressources limitées, l'intégration de normes propres à l’État dans l'enseignement du PP, la nature transdisciplinaire du programme, et les attentes de la part du district et de l’État. Certaines recommandations ont été formulées par des établissements scolaires pour améliorer le soutien offert par l'IB, particulièrement durant le processus d’autorisation. Elles comprennent entre autres l'établissement automatique de réseaux entre les écoles du monde de l'IB, un plus grand soutien consultatif, une offre de formation plus importante pour les enseignants dans un domaine particulier et une meilleure communication concernant les retours d'information sur les candidatures et les décisions prises à l'issue des visites d'autorisation.

Résumé de la recherche (disponible en anglais uniquement)
Rapport d'ensemble (disponible en anglais uniquement)