Gérard Renaud

Gérard Renaud est un visionnaire, un pédagogue et un philosophe. Il a été l’un des principaux architectes du Programme du diplôme et du Programme d’éducation intermédiaire (PEI) et s’est consacré à faire la promotion du Baccalauréat International® (IB) dans des pays francophones du monde entier.

Lorsque le projet de l’IB a vu le jour en 1962, il enseignait la littérature française et la philosophie dans la section française de l’École internationale de Genève, et est très vite devenu l’un des partisans les plus enthousiastes du projet.

Gérard Renaud a considérablement contribué à la définition de la structure globale du Programme du diplôme ; il a joué un rôle décisif dans l’obtention du soutien du ministère français de l’Éducation et a pris une part active à la création de la théorie de la connaissance.

Il a été directeur général adjoint de l’IB entre 1967 et 1977, puis directeur général en 1977. Il a occupé cette dernière fonction à Genève jusqu’à sa retraite en 1983. Après son départ à la retraite, il a vécu en France (à une distance raisonnable de Genève) et est resté très actif auprès de l’organisation. Il s’est souvent rendu au bureau de l’IB pour discuter des initiatives de l’organisation.

Pendant les années 80, Gérard Renaud a participé à l’organisation d’un certain nombre de réunions en vue de l’élaboration du programme de l’association des écoles internationales, qui est devenu en 1994 le Programme d’éducation intermédiaire (PEI) de l’IB. Il a grandement contribué aux concepts fondateurs du PEI et a continué de suivre l’évolution de ce programme pendant plusieurs années.

En reconnaissance de son travail, l’association des écoles internationales lui a remis son premier prix pour services exceptionnels en 1995, le récompensant d’avoir défendu « les plus grands idéaux en matière d’éducation internationale » et incarné « l’excellence en enseignement et le rôle de chef de file pour ce qui est de la recherche et du développement des programmes ».

Maintenant à la retraite, il s’intéresse à la physique quantique et réexamine les travaux de son philosophe de prédilection, Baruch Spinoza. Il vit actuellement avec sa femme en France, à Nice.