La portée de l’apprentissage social et affectif

Jenny Mosley, ancienne enseignante, aujourd’hui formatrice et auteure, affirme que développer les compétences sociales et affectives des élèves à travers des activités de groupe soutient les objectifs du PP consistant à préparer les élèves à prendre part au monde qui les entoure.

Une étude récemment menée par l’IB examine des éléments du bien-être social et affectif chez les élèves de l’IB âgés de 10 à 19 ans, comme l’engagement, la persévérance, l’optimisme, l’interdépendance, le bonheur et la satisfaction. Les élèves ont obtenu de bons résultats, et ceux du Programme primaire (PP), ainsi que leurs enseignants, ont obtenu les résultats les plus élevés. Cette étude présente l’influence du bien-être positif dans les établissements, où les élèves sont fiers de leur travail, peuvent partager leurs connaissances et apprendre des autres. En général, les membres de la direction des écoles du monde de l’IB considèrent ces facteurs comme étant étroitement liés à la réussite scolaire.

« Les élèves qui se sentent valorisés et respectés pour leurs qualités sociales, affectives, créatives et scolaires sont la clé d’établissements heureux, paisibles et brillants », a déclaré Jenny Mosley. Son système « Quality Circle Time » (temps de cercle de qualité) est une session spécialement fondée sur la prise de parole, l’écoute, et la négociation, ce qui permet le développement complet de l’enfant, un aspect fondamental du PP.

Lire l’intégralité de l’article sur le blog de la communauté de l’IB